Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études internationales

Volume 42, numéro 4, décembre 2011, p. 473-492

Direction : Gordon Mace (directeur) et Richard Ouellet (directeur adjoint)

Rédaction : Pauline Curien (rédactrice en chef)

Éditeur : Institut québécois des hautes études internationales

ISSN : 0014-2123 (imprimé)  1703-7891 (numérique)

DOI : 10.7202/1007551ar

ei
< PrécédentSuivant >
Article

Guerre irrégulière et analyse institutionnelleLe cas de la stratégie asymétrique des Gardiens de la révolution en Iran

Pierre Pahlavi

Département des études de la défense, Collège des Forces canadiennes, 215, boul. Yonge, Toronto (Ontario) M5M 3H9

pahlavi@cfc.dnd.ca

Résumé

Les forces armées occidentales ont beaucoup de mal à affronter les forces irrégulières. Au-delà de la difficulté à relever ce défi sur le champ de bataille, la guerre irrégulière constitue aussi un problème pour la communauté scientifique, qui, malgré une longue expérience dans ce domaine, ne parvient toujours pas à la conceptualiser ni à la comprendre adéquatement. Les Gardiens de la révolution en Iran sont l’illustration par excellence d’une telle force. À travers l’application de l’analyse socio-institutionnelle de Richard Scott, le but de cet article est de définir les divers mécanismes expliquant la transformation des Gardiens de la révolution qui, d’une organisation paramilitaire rudimentaire en 1979, sont devenus en trente ans une formidable machine de guerre irrégulière.

Mots clés : Gardiens de la révolution, guerre irrégulière, stratégie asymétrique

Abstract

Western armed forces have demonstrated great weaknesses when confronted with irregular forces. Not only does this weakness appear on the battlefields but also in the Western scientific community’s conceptual grasp of such forces. One such example can be found in the institution and the historical development of the Revolutionary Guards of the Islamic Republic of Iran. Through the application of Richard Scott’s sociological institutionalist framework, this study aims at uncovering the various mechanisms that have enabled the Revolutionary Guards to transform themselves from a ragtag rudimentary paramilitary organization to one of the world’s most formidable irregular fighting machines in less than three decades.

Key words: Revolutionary Guards, irregular warfare, asymmetrical strategy

 Remerciements

L’auteur aimerait remercier le Centre d’analyse et de recherche opérationnelle de la branche Recherche et développement pour la défense Canada (rddc) pour le soutien financier apporté à la réalisation de ce projet ; le docteur Gregory Smolynec du Centre des sciences pour la sécurité de Recherche et développement pour la défense Canada (rddc caro) pour son précieux soutien ; ainsi qu’Éric Ouellet (cfc craifa) pour sa collaboration et M. Afshin Hojati pour son excellent travail de recherche documentaire.

Auteur : Pierre Pahlavi
Titre : Guerre irrégulière et analyse institutionnelle : le cas de la stratégie asymétrique des Gardiens de la révolution en Iran
Revue : Études internationales, Volume 42, numéro 4, décembre 2011, p. 473-492
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1007551ar
DOI : 10.7202/1007551ar

Tous droits réservés © Études internationales, 2011

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014