Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Ethnologies

Volume 28, numéro 2, 2006, p. 213-222

Les noces en vrai / Wedding Realities

Sous la direction de Sidney Eve Matrix et Pauline Greenhill

Direction : Laurier Turgeon (directeur)

Rédaction : Laurier Turgeon (rédacteur en chef)

Éditeur : Association Canadienne d'Ethnologie et de Folklore

ISSN : 1481-5974 (imprimé)  1708-0401 (numérique)

DOI : 10.7202/014989ar

ethno
< PrécédentSuivant >
Article

En guise de conclusionPour une relecture de nos rituels dans la société contemporaine

Martine Roberge

Université Laval

martine.roberge@hst.ulaval.ca

Résumé

Ce texte présente les travaux de recherche en cours de Martine Roberge sur la ritualité contemporaine. Dans le contexte actuel d’une ritualité polymorphe et « à la carte », où le besoin rituel des acteurs contemporains occasionne des modifications dans les formes rituelles classiques et traditionnelles, qu’est-ce qui distingue et caractérise les nouvelles pratiques rituelles ? La notion de passage semble la plus féconde pour étudier cette ritualité en redéfinition. Ce projet de recherche vise à étudier, dans une perspective comparative, autant les métamorphoses des rites de passage classiques que les nouveaux rites qui s’instituent comme marqueurs de passages individuels, afin d’appréhender les pratiques rituelles contemporaines à partir d’une réflexion théorique sur la notion de passage.

Abstract

This text presents Martine Roberge’s current research on contemporary rituality. In today’s context of a multiform and à la carte rituality, where the need for rituality of contemporary agents produces changes in classical and traditional ritual forms, what is distinctive or characteristic of these new ritual practices? The notion of passage seems the most promising for studying this rituality in progress. This research project aims to study, from a comparativist perspective, both the transformations of classical rites of passage and the new emerging rites as markers of individual passages, in order to apprehend contemporary ritual practices from a theoretical reflection on the notion of passage.

Auteur : Martine Roberge
Titre : En guise de conclusion : pour une relecture de nos rituels dans la société contemporaine
Revue : Ethnologies, Volume 28, numéro 2, 2006, p. 213-222
URI : http://id.erudit.org/iderudit/014989ar
DOI : 10.7202/014989ar

Tous droits réservés © Ethnologies, Université Laval, 2006

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014