Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Études littéraires

Volume 42, numéro 2, été 2011, p. 181-193

Philosophie et narration : « Ne pas se raconter d’histoire »

Sous la direction de Sarah Rocheville, Étienne Beaulieu et Benoît Castelnérac

Direction : Anne-Marie Fortier (directrice)

Éditeur : Département des littératures de l’Université Laval

ISSN : 0014-214X (imprimé)  1708-9069 (numérique)

DOI : 10.7202/1011528ar

etudlitt
< Précédent 
 

L’effet-Bartleby : répétitions et nouveautés dans Un homme qui dort de Georges Perec

Patrick Fortin-Tillard

Résumé

Le personnage de Melville, Bartleby, a été rappelé à la littérature contemporaine grâce à l’écrivain catalan Vila-Matas (Bartleby et compagnie, 2002). Prolongé comme effet-bartleby sur cette littérature, il n’est pas seulement la touchante imagerie d’un personnage au refus extrême. Le refus qu’il exprime prend corps non seulement dans la littérature mais se déploie ailleurs, dans l’expérience du monde. Son rayon d’action agrandi, sa prodigalité en matière de négation, ont interpellé Georges Perec, sensible aux arguments de Bartleby. Précurseur de Vila-Matas, Perec utilisa les ressources littéraires de cette figure, à la fois la même et une autre. Les perspectives qui en résultent peuvent alors devenir nouvelles.

Abstract

The Bartleby effect : repetition and innovation in Georges Perec’s A man asleep

Melville’s Bartleby character returned to contemporary literature in the 2002 Bartleby & Co. by Catalan writer Vila-Matas. With its protracted “Bartleby effect” on such literature, it is more than just the affecting depiction of an extreme denier. This denial not only arises from literature but also permeates one’s experience of the world. Both its broad scope and expression had appealed to Georges Perec, attuned to Bartleby’s arguments. As Vila-Matas’ precursor, Perec exploited the literary resources of the character, both as himself and someone else, thereby giving rise to potentially new perspectives.

Auteur : Patrick Fortin-Tillard
Titre : L’effet-Bartleby : répétitions et nouveautés dans Un homme qui dort de Georges Perec
Revue : Études littéraires, Volume 42, numéro 2, été 2011, p. 181-193
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1011528ar
DOI : 10.7202/1011528ar

Tous droits réservés © Université Laval, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016