Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Journal of the Canadian Historical Association / Revue de la Société historique du Canada

Volume 1, numéro 1, 1990, p. 3-15

Direction : Dana Johnson (directrice)

Éditeur : The Canadian Historical Association/La Société historique du Canada

ISSN : 0847-4478 (imprimé)  1712-6274 (numérique)

DOI : 10.7202/031008ar

jcha
< PrécédentSuivant >
Article

Discours du président : Historiens, archives et archivistes : un ménage à trois

Jean-Claude Robert

Résumé

Dans ce discours, le président invite les historiens à s'impliquer davantage dans les activités para-académiques, particulièrement dans les domaines qui touchent au rapport entre la société et la discipline historique. Cette allocution porte sur un objet précis, la conservation des archives judiciaires du Québec, puisque que les activités d'un groupe professionnel, les archivistes, auront de lourdes conséquences sur les recherches futures des historiens.

Cette communication s'articule autour de trois points. Elle peut de l'expérience d'un comité interministériel chargé de déterminer le niveau de conservation des pièces archivistiques, elle pose ensuite le problème du rapport entre anniversaire historique et archives, puis offre quelques réflexions sur le rapport entre historiens et archivistes. L'auteur rend hommage à la mémoire de Jacques Ducharme, archiviste et membre important de ce comité interministériel, et dont l'esprit de collaboration a servi de modèle aux deux professions. Cette analyse demande aux historiens de se pencher à nouveau sur le rapport des sources avec la connaissance historique car les archives de demain sont en train de se constituer sous nos yeux.

Abstract

This Presidential Address suggests that historians ought to be involved in activities outside the university, especially in those areas which touch upon the intersect of history and society generally. This paper describes a case study, the conservation of Québec' s judicial archives, where the activities of one profession, the archivists, will have implications for the research that historians will do.

Three elements of the case study are described: the experience of the interministerial committee charged with the task of deciding the fate of the documents; the relations between archives and historical knowledge; some reflections on the relationship between historians and archivists. The author has also a few words in hommage to Jacques Ducharme, an archivist and key member of the committee who was a model of the proper relationship between the two professions. This case study suggests that questions of sources and of the relationship between sources and knowledge ought once again to become an important concern of historians, because the archives of tomorrow are actually being developed today.

Auteur : Jean-Claude Robert
Titre : Discours du président : Historiens, archives et archivistes : un ménage à trois
Revue : Journal of the Canadian Historical Association / Revue de la Société historique du Canada, Volume 1, numéro 1, 1990, p. 3-15
URI : http://id.erudit.org/iderudit/031008ar
DOI : 10.7202/031008ar

All rights reserved © The Canadian Historical Association/La Société historique du Canada, 1991

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014