Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
alert

Pour des raisons de maintenance, le service sera interrompu pour environ trois heures demain le 01 septembre à 9h30 HAE (UTC-4). Veuillez nous excuser pour les inconvénients causés.

FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Lien social et Politiques

Numéro 38, automne 1997, p. 31-49

Les jeunes visages du vieillissement

Sous la direction de Frédéric Lesemann

Direction : Frédéric Lesemann (directeur) et Claude Martin (directeur)

Éditeur : Lien social et Politiques

ISSN : 1204-3206 (imprimé)  1703-9665 (numérique)

DOI : 10.7202/005243ar

lsp
< PrécédentSuivant >
Article

On ne vieillit plus aujourd’hui de la même façon

Pierre-Joseph Ulysse

Frédéric Lesemann

RÉSUMÉ

L'institution de l'État providence a été marquée par la création de toute une série de programmes sociaux destinés à améliorer les conditions de vie des personnes âgées. Ces développements majeurs ont consacré l'institutionnalisation du vieillissement en induisant une association formelle entre l'âge de 60 ou 65 ans et l'entrée dans la vieillesse. La situation financière, sanitaire et sociale des personnes âgées a toutefois considérablement évolué au cours des trente dernières années. On ne vieillit plus aujourd'hui de la même façon qu'hier. Il est donc devenu légitime de questionner la viabilité des politiques du vieillissement et leur capacité de répondre adéquatement aux nouveaux besoins des personnes âgées. Cet article synthétise une revue de littérature effectuée sur ce thème et qui a pour principal centre d'intérêt le Canada. Elle inclut aussi d'autres pays.

ABSTRACT

People no Longer Age in the Same Way as Before

The establishment of the welfare state was marked by the launching of a range of social programs to improve the living conditions of the elderly. These major developments sanctioned the institutionalization of aging by leading to a formal association between age 60 or 65 and the onset of old age. But the financial, health and social situation of the elderly has changed significantly over the past thirty years. Today, people no longer age in the same way as before. So one can justifiably question the viability of policies on aging and their ability to appropriately meet the new needs of the elderly. This article summarizes a review of the literature on this topic that primarily focusses on Canada but also includes other countries.

RESUMEN

Hoy no se envejece como ayer

La institution del Estado-Providencia ha estado marcada por la creaciàn de toda una série de programas sociales destinados a mejorar las condiciones de vida de las personas de edad avanzada. Estos desarrollos han consagrado la institucionalizaciôn de la vejez, induciendo una asociaciôn formai entre la edad de sesenta o sesenta y cinco anos y la entrada en la vejez. La situation financiera, sanitaria y social de las personas de edad, sin embargo, ha evolucionado considerablemente en los ûltimos treinta anos. Hoy no se envejece como ayer. Es asf como se ha hecho legftimo el cuestionar la viabilidad de las politicas sociales de la vejez y su capacidad de responder adecuadamente a las nuevas necesidades de las personas de edad avanzada. Este artîculo sintetiza una revision de la literatura sobre este tema. Si su principal centro de interés es el Canada, ella incluye también otros pafses.

Auteurs : Pierre-Joseph Ulysse et Frédéric Lesemann
Titre : On ne vieillit plus aujourd’hui de la même façon
Revue : Lien social et Politiques, Numéro 38, automne 1997, p. 31-49
URI : http://id.erudit.org/iderudit/005243ar
DOI : 10.7202/005243ar

Tous droits réservés © Lien social et Politiques, 1997

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016