Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Lien social et Politiques

Numéro 43, printemps 2000, p. 33-40

Voir les jeunes autrement

Sous la direction de Madeleine Gauthier et François de Singly

Direction : Jane Jenson (directeur) et Claude Martin (directeur)

Éditeur : Lien social et Politiques

ISSN : 1204-3206 (imprimé)  1703-9665 (numérique)

DOI : 10.7202/005218ar

lsp
< PrécédentSuivant >
Article

Les jeunes et le temps

Gilles PRONOVOST

RÉSUMÉ

L'exploitation des données canadiennes les plus récentes sur l'emploi du temps mène à conclure que l'on peut identifier trois grandes trajectoires chez les jeunes. La première a trait aux usages du temps, relativement spécifiques par rapport aux adultes : importance du temps scolaire, plus de temps libre consacré aux sorties et aux pratiques de sociabilité, davantage d'activités physiques et plus de temps consacré aux activités culturelles. La seconde a trait aux représentations du temps ; à mesure qu'ils avancent en âge, les jeunes s'insèrent progressivement et inéluctablement dans l'ordre temporel adulte; ils apprennent à devoir planifier leur temps, à devenir des bourreaux de travail, à manquer de temps pour leurs loisirs et même à devoir réduire leurs heures de sommeil. On peut ainsi parler de « culture à deux temps ». La troisième trajectoire a trait à la participation à la culture ; en observant la dynamique intergénérationnelle en ce qui concerne les médias et les pratiques culturelles, on constate que des processus importants de renouvellement sont à l'œuvre, portés en grande partie par les jeunes générations d'aujourd'hui.

ABSTRACT

Youth and Time

Analysis of the most recent Canadian time-use data leads to the conclusion that young people follow three main trajectories. The first involves a use of time relatively distinct from that of adults. School is more important, while more time goes to outings and sociability, physical exercise and cultural activities. The second involves representations of time. As they get older, young people progressively and inevitably adopt the time perspective of adults. They learn of the need to plan their time, to become work alcoholics, to lack time for recreation, and to cut back on sleep. One can thus speak of a "two time culture". The third trajectory involves cultural activities. An examination of the intergenerational dynamic with respect to the media and cultural practices shows important changes are under way, carried in large part by today's youth.

RESUMEN

Los jóvenes y el tiempo

El anâlisis de los datos canadienses mas recientes sobre el empleo Ueva a concluir que pueden identificarse très trayectorias principales de los jôvenes. La primera se refiere a los usos del tiempo, relativamente especfficos relativamente a los adultos : importancia del tiempo escolar, mâs tiempo libre dedicado a las salidas y a las prâcticas de sociabilidad, mâs actividades ffsicas y mâs tiempo dedicado a las actividades culturales. La segunda corresponde a las representations del tiempo ; a medida que avanzan en edad, los jôvenes se insertan progresiva e ineluctablemente en el orden temporal adulto ; aprenden a deber planear su tiempo, a volverse trabajadores compulsivos, a carecer de tiempo para sus distracciones, e incluso a verse obligados a reducir sus horas de sueno. Puede hablarse de "cultura a dos tiempos". La tercera trayectoria se refiere a la participation a la cultura; al observar la dinâmica intergeneracional relativamente a los medios y a las prâcticas culturales, puede constatarse que existen procesos importantes de cambio, provocados en gran parte por las jôvenes generaciones de hoy.

Auteur : Gilles PRONOVOST
Titre : Les jeunes et le temps
Revue : Lien social et Politiques, Numéro 43, printemps 2000, p. 33-40
URI : http://id.erudit.org/iderudit/005218ar
DOI : 10.7202/005218ar

Tous droits réservés © Lien social et Politiques , 2000

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016