Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Lien social et Politiques

Numéro 46, automne 2001, p. 45-53

La responsabilité, au-delà des engagements et des obligations

Sous la direction de Johanne Charbonneau et Philippe Estèbe

Direction : Jane Jenson (directeur) et Claude Martin (directeur)

Éditeur : Lien social et Politiques

ISSN : 1204-3206 (imprimé)  1703-9665 (numérique)

DOI : 10.7202/000322ar

lsp
< PrécédentSuivant >
Article

L'engagement politique des jeunes femmes au Québec : de la responsabilité au pouvoir d'agir pour un changement de société

Anne Quéniart

Département de sociologie

Université du Québec à Montréal

Julie Jacques

Département de sociologie

Université du Québec à Montréal

Résumé

Cet article se propose de montrer que l'engagement politique de jeunes femmes militant au sein de partis politiques et de groupes féministes peut être lu comme une pratique de responsabilité. Chez elles en effet, l'engagement politique se vit d'abord comme obligation envers les autres, envers les institutions sociales. Il implique une responsabilité de citoyenne, un devoir de citoyen. L'engagement est également un pouvoir d'agir pour un changement de société, mettant en lumière la dimension prospective de la responsabilité. Enfin, l'engagement des jeunes femmes illustre l'émergence dans le champ politique de formes nouvelles de subjectivité, marquées par l'importance des convictions personnelles : par la passion plutôt que par une idéologie ou par l'adhésion en bloc à un parti.

Abstract

The political involvement of young women in Quebec : From responsibility to action for social change

This article demonstrates that the political involvement of young women activists in political parties and feminist groups should be interpreted as an action of “taking responsibility”. These young women experience political involvement as an obligation towards other people and social institutions, and as a responsibility and duty of citizenship. Engagement is also a means of acting for social change, revealing the forward-looking aspect of responsibility. Finally, the political activism of young women illustrates the emergence within politics of new forms of subjectivity. These are characterised by strong personal beliefs and by passion, rather than by ideology or group ties to a party.

Auteurs : Anne Quéniart et Julie Jacques
Titre : L'engagement politique des jeunes femmes au Québec : de la responsabilité au pouvoir d'agir pour un changement de société
Revue : Lien social et Politiques, Numéro 46, automne 2001, p. 45-53
URI : http://id.erudit.org/iderudit/000322ar
DOI : 10.7202/000322ar

Tous droits réservés © Lien social et Politiques, 2001

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016