Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Lien social et Politiques

Numéro 47, printemps 2002, p. 155-169

Le genre des politiques publiques : des constats et des actions

Sous la direction de Renée B.-Dandurand, Jane Jenson et Annie Junter

Direction : Jane Jenson (directrice)

Éditeur : Lien social et Politiques

ISSN : 1204-3206 (imprimé)  1703-9665 (numérique)

DOI : 10.7202/000349ar

lsp
< PrécédentSuivant >
Article

L'analyse différenciée selon les sexes et les politiques québécoises pour les personnes âgées en perte d'autonomie

Nancy Guberman

École de travail social

Université du Québec à Montréal

Centre de recherche CLSC René-Cassin

Résumé

Cet article vise à appliquer l'analyse différenciée selon les sexes (ADS) à deux politiques québécoises du domaine du vieillissement. Le gouvernement du Québec a voulu, dans le cadre d'un projet pilote, utiliser l'analyse différenciée selon les sexes pour définir une politique destinée aux personnes âgées en perte d'autonomie. L'auteure examine cette politique, ainsi qu'un projet de politique sur les services à domicile, à la lumière de sa propre analyse différenciée selon les sexes, faisant ressortir les enjeux que soulèvent ces politiques pour certains des acteurs touchés, et analysant la manière dont elles ont traité ces enjeux.

Abstract

Gender-based analysis and Quebec's policies for the dependent elderly

This article applies gender-based analysis to two of Quebec's policies in the area of ageing. In a pilot project, the government of Quebec used its gender-based approach to develop a policy for the dependent elderly. This policy is assessed, as is another on home care, by the author according to her own understanding of what such a technique involves. In doing so, she uncovers the issues such policies raise for some actors and then analyses the ways these issues were addressed.

Auteur : Nancy Guberman
Titre : L'analyse différenciée selon les sexes et les politiques québécoises pour les personnes âgées en perte d'autonomie
Revue : Lien social et Politiques, Numéro 47, printemps 2002, p. 155-169
URI : http://id.erudit.org/iderudit/000349ar
DOI : 10.7202/000349ar

Tous droits réservés © Lien social et Politiques, 2002

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016