Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Lien social et Politiques

Numéro 50, automne 2003, p. 147-164

Société des savoirs, gouvernance et démocratie

Sous la direction de Claude Martin et Denis Saint-Martin

Direction : Jane Jenson (directrice) et Claude Martin (codirecteur)

Éditeur : Lien social et Politiques

ISSN : 1204-3206 (imprimé)  1703-9665 (numérique)

DOI : 10.7202/008285ar

lsp
< PrécédentSuivant >
Article

Handicap, recherche et changement social. L’émergence du paradigme émancipatoire dans l’étude de l’exclusion sociale des personnes handicapées

Normand Boucher

Département de sociologie, Université Laval

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS) 21

Résumé

Le champ du handicap a subi de profondes transformations au cours des quatre dernières décennies dans la majorité des sociétés postindustrielles. Ce phénomène, qui influence les approches théoriques et la recherche à l’intérieur des sciences sociales, a fait surgir un nouveau paradigme émancipatoire basé sur une remise en cause des rapports entre le chercheur et le « sujet d’étude ». Dans cet article, nous explorons le développement de ce paradigme en nous appuyant sur l’expérience britannique, et nous discutons de son apport à la compréhension du handicap et des politiques sociales en abordant la question du rôle et de la position des acteurs au sein de la pratique de recherche.

Abstract

Disability, research and social change. Understanding the social exclusion of persons with disabilities via an emancipatory paradigm

The disability policy domain has undergone important transformations over the last four decades in most post-industrial societies. This is a phenomenon that can be observed within both the theoretical and disability research approaches of the social sciences. This process has lead to the emergence of a new emancipatory paradigm based on the questioning of the relationships that exist between the researcher and the research subject. In this article, we explore the development of this paradigm, using the British experience. We discuss this experiment’s contribution to the better understanding of disability and social policies while taking into account the roles and positions of the actors involved in the research process.

Auteur : Normand Boucher
Titre : Handicap, recherche et changement social. L’émergence du paradigme émancipatoire dans l’étude de l’exclusion sociale des personnes handicapées
Revue : Lien social et Politiques, Numéro 50, automne 2003, p. 147-164
URI : http://id.erudit.org/iderudit/008285ar
DOI : 10.7202/008285ar

Tous droits réservés © Lien social et Politiques, 2003

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016