Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Mémoires du livre  / Studies in Book Culture

Volume 3, numéro 2, printemps 2012

New Studies in the History of Reading / Nouvelles études en histoire de la lecture

Sous la direction de Eli MacLaren

Direction : Marie-Pier Luneau (directrice) et Josée Vincent (directrice)

Éditeur : Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec

ISSN : 1920-602X (numérique)

DOI : 10.7202/1009347ar

memoires
< PrécédentSuivant >
Article

#1b1t: Investigating Reading Practices at the Turn of the Twenty-first Century

Anatoliy Gruzd

DeNel Rehberg Sedo

Abstract

The rise of social networking sites and initiatives such as the One Book, One Twitter book club (#1b1t) make it much easier for readers to share reading experiences on a scale and in a fashion that would not previously have been possible. This paper examines people’s changing reading practices in the age of online social networking. In particular, it aims to describe and explain online conversations around a book called American Gods, the first book of the Twitter book club. Using the automated text analysis and social network discovery software called Netlytic, this study pinpoints a particular time in history that opens new conclusions about the spread of knowledge, education, culture, and ideology. An analysis of the more than 14,000 “tweets” about American Gods provides insight into this world-wide reading group phenomenon, which is now in its second year.

Résumé

En raison de l’essor des réseaux sociaux et de la mise en oeuvre de projets tels que le club du livre « One Book, One Twitter » (#1b1t), le partage des expériences de lecture prend une envergure inédite et se fait de manières non envisageables auparavant. Cet article examine la transformation des habitudes de lecture à l’ère des réseaux sociaux en ligne. Précisément, il analyse les conversations suscitées par American Gods, premier livre proposé aux participants du club du livre Twitter. Grâce aux données recueillies à l’aide du logiciel Netlytic, l’étude est en mesure de cibler un moment de l’histoire qui ouvre de nouvelles perspectives quant à la transmission et à la diffusion des savoirs, la culture et l’idéologie. Une analyse de plus de 14 000 microbillets portant sur American Gods lève le voile sur le phénomène que constitue l’émergence, au cours des deux dernières années, d’un club du livre qui se déploie à l’échelle de la planète.

 Remerciements

This work was supported in part by the Networks of Centres of Excellence of Canada (NCE) GRaphics, Animation, and New meDia (GRAND) grant to Anatoliy Gruzd. We would like to thank the anonymous reviewers, the journal editors, and Amanda Wilk, a member of the Social Media Lab at Dalhousie University, for their input and help in preparation of this article.

Auteurs : Anatoliy Gruzd et DeNel Rehberg Sedo
Titre : #1b1t: Investigating Reading Practices at the Turn of the Twenty-first Century
Revue : Mémoires du livre  / Studies in Book Culture, Volume 3, numéro 2, printemps 2012
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1009347ar
DOI : 10.7202/1009347ar

Tous droits réservés © Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016