Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Meta : journal des traducteurs / Meta: Translators' Journal

Volume 49, numéro 1, avril 2004, p. 12-24

Traduction audiovisuelle / Audiovisual Translation

Sous la direction de Yves Gambier

Direction : André Clas (directeur)

Éditeur : Les Presses de l'Université de Montréal

ISSN : 0026-0452 (imprimé)  1492-1421 (numérique)

DOI : 10.7202/009016ar

meta
< PrécédentSuivant >
Article

Film Studies and Translation Studies: Two Disciplines at Stake in Audiovisual Translation

Frederic Chaume

Universitat Jaume, Castelló, Spain

uji00096@uji.infomail.es

Abstract

Audiovisual texts are usually built according to the conventions of film language, a complex language that overcomes linguistic communication and has its own rules and conventions. In film language it is possible to distinguish several signifying codes which complement and frame words and linguistic meaning. This paper will focus on the interplay of non-linguistic codes in film language and audiovisual translation. In the first place, I will argue that for the analysis of audiovisual texts from a translational perspective at least the theoretical contributions of Translation Studies and those of Film Studies are necessary. Then, I will review the different models of analysis of audiovisual texts offered from the perspective of Translation Studies. Finally, I will introduce a new paradigm based on Film Studies, and present the signifying codes that primarily affect translation operations in the transfer. I will also illustrate these codes with a number of non-linguistic signs and their representation in the text, and will finally discuss the influence of such signs on translation operations.

Keywords/Mots-clés: audiovisual text, dubbing, film language, model of analysis, signifying codes

Résumé

Les textes audiovisuels sont habituellement construits selon les conventions du langage cinématographique, un langage qui intègre mais dépasse la dimension verbale et qui possède ses propres règles et conventions. Un tel langage est composé de plusieurs codes de signification. Dans cet article, l’accent est mis sur l’interaction des codes non linguistiques à la fois dans le langage cinématographique et dans la traduction audiovisuelle. L’auteur soutient que les contributions de la traductologie et des études filmiques sont nécessaires pour analyser les textes audiovisuels dans une perspective traductionnelle, analyse pour laquelle existent déjà différents modèles. Il offre cependant un nouveau cadre d’analyse tiré des études filmiques et présente les codes de signification qui affectent la traduction. Ces codes sont illustrés par un certain nombre de signes non linguistiques et leur représentation dans le texte, ces signes influençant la traduction.

Auteur : Frederic Chaume
Titre : Film Studies and Translation Studies: Two Disciplines at Stake in Audiovisual Translation
Revue : Meta : journal des traducteurs / Meta: Translators' Journal, Volume 49, numéro 1, avril 2004, p. 12-24
URI : http://id.erudit.org/iderudit/009016ar
DOI : 10.7202/009016ar

Tous droits réservés © Les Presses de l'Université de Montréal, 2004

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014