Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Meta : journal des traducteurs / Meta: Translators' Journal

Volume 50, numéro 1, mars 2005, p. 160-179

Enseignement de la traduction dans le monde / Teaching Translation Throughout the World

Sous la direction de Christian Balliu

Direction : André Clas (directeur)

Éditeur : Les Presses de l'Université de Montréal

ISSN : 0026-0452 (imprimé)  1492-1421 (numérique)

DOI : 10.7202/010666ar

meta
< PrécédentSuivant >
Article

A Problem-Solving and Student-Centred Approach to the Translation of Cultural References

Maria González Davies

University of Vic, Vic, Spain

mgdavies@uvic.es

Christopher Scott-Tennent

Rovira i Virgili University, Tarragona, Spain

Abstract

Exploring possible answers to questions such as “Can we translate a cultural reference?” or even “What is a cultural reference?” is a highly relevant issue for translation students. These are matters that have been addressed by academics and full time translators alike, and no final or definite solutions have been found to the problems generated by the uncertainties, just as there are no final or definitive definitions of the concept of culture itself.

In an attempt to help and guide our students to improve this specific aspect of translation competence, a syllabus was designed within a pedagogical setting based on humanistic and socioconstructivist principles as well as on task and project-based learning, and an experimental study was carried out within that pedagogical setting to explore specific effects of such training. In this article, we will deal mainly with the experimental training itself, whereas the study will be reported on in a forthcoming publication.

Keywords/Mots-clés: cultural references, problem solving, strategies, socioconstructivism, student-centred approach

Résumé

L’exploration des réponses possibles à des questions telles que « Peut-on traduire une référence culturelle ? » ou même « Qu’est-ce qu’une référence culturelle ? », c’est un sujet extrêmement important pour les étudiants en traduction. Voilà des questions qui ont été suscitées par des académiciens et aussi par des traducteurs professionnels ; et on n’a pas trouvé des réponses catégoriques ou définitives aux problèmes posés par les incertitudes, de même qu’il n’y a pas de définitions catégoriques ou finales de la notion de culture.

Avec l’intention d’aider et de guider nos étudiants à améliorer cet aspect concret de compétence en traduction, nous avons élaboré un programme qui s’inscrit dans un cadre pédagogique basé sur des principes humanistes et socio-constructivistes, ainsi que sur un apprentissage par tâches et de projet. Nous avons effectué une étude expérimentale en rapport avec le cadre pédagogique afin d’explorer les résultats obtenus de cet enseignement. Dans cet article, nous nous contenterons d’insister sur la formation expérimentale elle-même, tandis que l’étude fera l’objet d’une publication ultérieure.

Auteurs : Maria González Davies et Christopher Scott-Tennent
Titre : A Problem-Solving and Student-Centred Approach to the Translation of Cultural References
Revue : Meta : journal des traducteurs / Meta: Translators' Journal, Volume 50, numéro 1, mars 2005, p. 160-179
URI : http://id.erudit.org/iderudit/010666ar
DOI : 10.7202/010666ar

Tous droits réservés © Les Presses de l'Université de Montréal, 2005

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014