Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Nouvelles pratiques sociales

Volume 18, numéro 2, printemps 2006, p. 24-38

Vers de nouvelles pratiques citoyennes

Sous la direction de Michel Parazelli et Anne Latendresse

Direction : Jacques Rhéaume (directeur)

Rédaction : Michel Parazelli (rédacteur en chef)

Éditeur : Université du Québec à Montréal

ISSN : 0843-4468 (imprimé)  1703-9312 (numérique)

DOI : 10.7202/013285ar

nps
< PrécédentSuivant >
Article

La démocratie participative et la qualification citoyenneÀ la frontière de la société civile et de l’État

Laurence Bherer

Département de science politique

Université de Montréal

laurence.bherer@umontreal.ca

Résumé

L’introduction de dispositifs participatifs à la décision publique constitue une avancée démocratique. Cette ouverture permet de repenser les relations entre les groupes et l’État. Or, ce rapprochement n’est pas automatique, car le mode de fonctionnement des dispositifs participatifs amène une reformulation de la qualification citoyenne qui, bien souvent, décourage la citoyenneté collective. Les dispositifs participatifs cristallisent en fait une méfiance réciproque entre les groupes et les gouvernants. Cette démonstration s’appuie sur une analyse des modes de qualification citoyenne et des procédés utilisés pour légitimer les participants individuels aux conseils de quartier de Québec.

Abstract

A democratic breakthrough can be reached through new means of participative tools to public decision-making. They allow us to consider the relationship between the State and the groups from a new perspective. This result should not be taken for granted, however. These mechanisms may bring “citizen qualification” to be redefined, often leaving behind collective citizenship. Participative tools bring into light the mutual suspicion between the groups and those in power. This article is based on the analysis of the different forms of “citizen qualification” and the processes endorsed by individuals to justify taking part in Quebec City neighbourhood councils.

Auteur : Laurence Bherer
Titre : La démocratie participative et la qualification citoyenne : à la frontière de la société civile et de l’État
Revue : Nouvelles pratiques sociales, Volume 18, numéro 2, printemps 2006, p. 24-38
URI : http://id.erudit.org/iderudit/013285ar
DOI : 10.7202/013285ar

Tous droits réservés © Université du Québec à Montréal, 2006

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016