Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Nouvelles pratiques sociales

Volume 23, numéro 1, automne 2010, p. 33-52

Les Autochtones

Sous la direction de Lilyane Rachédi, Réjean Mathieu et Daniel Thomas

Direction : Michel Parazelli (directeur)

Rédaction : Michel Parazelli (rédacteur en chef)

Éditeur : Université du Québec à Montréal

ISSN : 0843-4468 (imprimé)  1703-9312 (numérique)

DOI : 10.7202/1003166ar

nps
< PrécédentSuivant >
Article

Pour un développement social durable des individus et des communautés autochtones par la recherche action/créationLe design et la création comme leviers de développement

Élisabeth Kaine

Département des arts et lettres, Université du Québec à Chicoutimi

Elisabeth_Kaine@uqac.ca

Pierre De Coninck

École de design industriel, Université de Montréal

pierre.de.coninck@umontreal.ca

Denis Bellemare

Département des arts et lettres, Université du Québec à Chicoutimi

Résumé

Le groupe de recherche Design et culture matérielle (DCM), de l’Université du Québec à Chicoutimi et de l’Université de Montréal tente de concevoir des stratégies novatrices de développement individuel et communautaire, pour des peuples minoritaires en perte d’identité. L’hypothèse de travail de DCM est que les capacités et savoir-faire des membres d’une communauté peuvent devenir un moteur de croissance et les individus la constituant, les acteurs de leur propre développement (empowerment). Les objectifs de DCM sont de favoriser le développement créatif des individus, la prise en charge du développement par la communauté et la valorisation des cultures autochtones, et ce, auprès des allochtones et des Autochtones eux-mêmes.

DCM a développé depuis 1992 une expertise unique en recherche action/création ayant permis la conception et la production de projets de trois types différents : des produits de design (objets utilitaires, productions graphiques et vidéographiques) ; des expositions présentant les résultats de la recherche (objets et réflexions) dans un but de valorisation de la culture autochtone ; enfin, des outils de communication à fort contenu visuel à l’intention des communautés partenaires et du grand public en général (catalogues, affiches, dépliants, cartons d’invitation, journaux distribués en communauté, etc.).

L’article fait un survol de ces 18 années de projets avec des communautés du Québec, mais aussi du Brésil. En présentant les différents pôles organisateurs de ses projets, il présentera dans un premier temps, le cadre conceptuel général qui fait la spécificité de l’approche DCM. Dans un second temps, il décrira l’approche générale ainsi que les outils qui ont été conçus afin d’opérationnaliser cette vision du développement social des individus et des communautés. Il se terminera par une présentation des principaux enjeux à court, moyen et long terme.

Abstract

The Université du Québec à Chicoutimi and Université de Montréal Design et culture matérielle (DCM) Research Group aims to create novel individual and community development approaches for minority populations experiencing loss of identity. DCM’s research work pursues the hypotheses that the skills and knowledge held by members of the community may become the driving force behind their growth, and that individuals within communities may become the primary actors of their development, a process known as empowerment.

The objectives of DMC’s study involve fostering individual creative development, communities taking charge of their own development, and the appreciation and valorization of First Peoples’ cultures among both native and non-native peoples.

Since 1992, DCM has developed unique expertise in Action/Creation Research which has led to the design and implementation of three different types of projects : design production (utilitarian objects, graphic design and video productions) ; exhibitions presenting research findings (objects and reflections) with the objective of valorizing First Peoples’ cultures ; and finally, communication tools with strong visual content intended for partner communities and the general public (catalogues, posters, leaflets, invitation cards, community newspapers, etc.).

The article provides an overview of DCM’s Quebec community projects over the last eighteen years, including recent project implementation among communities in Brazil. By explaining the different organizational dynamics around which the projects revolve, the general conceptual framework that guides DCM’s specific approach is presented. The paper also describes the Research Group’s overall approach as well as the tools specifically designed to translate this vision of individual and community social development into operational strategies. It concludes by identifying the key short, medium, and long-term issues at stake.

Auteurs : Élisabeth Kaine, Pierre De Coninck et Denis Bellemare
Titre : Pour un développement social durable des individus et des communautés autochtones par la recherche action/création : le design et la création comme leviers de développement
Revue : Nouvelles pratiques sociales, Volume 23, numéro 1, automne 2010, p. 33-52
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1003166ar
DOI : 10.7202/1003166ar

Tous droits réservés © Université du Québec à Montréal, 2011

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014