Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Port Acadie : revue interdisciplinaire en études acadiennes / Port Acadie: An Interdisciplinary Review in Acadian Studies

Numéro 10-11-12, automne 2006, printemps-automne 2007, p. 23-36

Le patrimoine religieux de la Nouvelle-Écosse : signes et paradoxes en Acadie

Sous la direction de Jean-Pierre Pichette

Rédaction : Maurice Lamothe (rédacteur en chef)

Éditeur : Université Sainte-Anne

ISSN : 1498-7651 (imprimé)  1916-7334 (numérique)

DOI : 10.7202/018629ar

pa
< PrécédentSuivant >
Article

Traces matérielles et culturelles de l’apostolat du missionnaire Sigogne

Gérald C. Boudreau

Université Sainte-Anne

Résumé

La place du renommé missionnaire français, Jean-Mandé Sigogne, est remise dans le contexte du patrimoine religieux en Acadie, tant à partir des traces matérielles qui en subsistent (paroisses fondées qui se sont transformées, églises et autres monuments) qu’à partir des attitudes culturelles que son enseignement a contribué à modifier chez le peuple acadien ou, au contraire, de celles qu’il n’a jamais pu changer. L’auteur fait aussi le point sur les traces de ses écrits, qui sont malencontreusement dispersés alors qu’ils appartenaient au patrimoine acadien du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Auteur : Gérald C. Boudreau
Titre : Traces matérielles et culturelles de l’apostolat du missionnaire Sigogne
Revue : Port Acadie : revue interdisciplinaire en études acadiennes / Port Acadie: An Interdisciplinary Review in Acadian Studies, Numéro 10-11-12, automne 2006, printemps-automne 2007, p. 23-36
URI : http://id.erudit.org/iderudit/018629ar
DOI : 10.7202/018629ar

Tous droits réservés © Université Sainte-Anne, 2008

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014