Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Philosophiques

Volume 33, numéro 2, automne 2006, p. 391-418

Direction : Denis Fisette (directeur) et Christine Tappolet (directrice adjointe)

Éditeur : Société de philosophie du Québec

ISSN : 0316-2923 (imprimé)  1492-1391 (numérique)

DOI : 10.7202/013889ar

philoso
< PrécédentSuivant >
Article

Les fonctions normatives ou catégories modales

Paul Amselek

Professeur émérite à l’Université Panthéon-Assas (Paris II)

paulamselek@wanadoo.fr

Résumé

Les modalités déontiques articulées par les règles de conduite en général et les règles juridiques en particulier ont constamment donné lieu à des conceptions aberrantes dans la théorie générale de l’éthique et du droit. Cette étude dénonce les vues confuses répandues en la matière par Kelsen, ainsi que les vues négationnistes tenaces en circulation prétendant purement et simplement bouter les catégories modales hors de la théorie juridique ou morale.

Abstract

The deontic modalities working with the rules of conduct in a general way, and the legal rules in particular, have steadily given rise to aberrant conceptions in the general theory of ethics and law. This paper informs against the confused views spread on this matter by Kelsen, and also against the circulating tenacious negationnistic views purely and simply claiming to drive modal categories out of legal or moral theory.

Auteur : Paul Amselek
Titre : Les fonctions normatives ou catégories modales
Revue : Philosophiques, Volume 33, numéro 2, automne 2006, p. 391-418
URI : http://id.erudit.org/iderudit/013889ar
DOI : 10.7202/013889ar

Tous droits réservés © Société de philosophie du Québec, 2006

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014