Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Recherches sociographiques

Volume 29, numéro 2-3, 1988, p. 431-444

Le monde rural

Direction : Simon Langlois (éditeur)

Rédaction : Jean-Jacques Simard (rédacteur)

Éditeur : Département de sociologie, Faculté des sciences sociales, Université Laval

ISSN : 0034-1282 (imprimé)  1705-6225 (numérique)

DOI : 10.7202/056377ar

rs
< PrécédentSuivant >
Article

Marginalité économique et mobilité géographique dans l'espace rural québécois

Clermont Dugas

Résumé

Si la « marginalité » de l'espace rural québécois a suscité beaucoup d'intérêt au cours des années i960 à 1975, elle est devenue moins préoccupante par la suite, et on sait moins à quoi elle correspond durant les années 80. On s'efforce ici de préciser cette notion de marginalité, tout particulièrement économique, et de dégager sa signification aux plans spatial, démographique et occupationnel. La notion de mobilité géographique mérite une attention particulière. L'analyse s'appuie sur une base locale en tenant compte des statistiques de 1971-1981 et de 1982.

Auteur : Clermont Dugas
Titre : Marginalité économique et mobilité géographique dans l'espace rural québécois
Revue : Recherches sociographiques, Volume 29, numéro 2-3, 1988, p. 431-444
URI : http://id.erudit.org/iderudit/056377ar
DOI : 10.7202/056377ar

Tous droits réservés © Recherches sociographiques, Université Laval, 1988

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014