Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Revue des sciences de l'éducation

Volume 30, numéro 2, 2004, p. 411-433

Le langage dans l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques

Sous la direction de Gisèle Lemoyne

Direction : Monique Noël-Gaudreault (directrice)

Rédaction : Jean-Claude Kalubi (rédacteur en chef)

Éditeur : Revue des sciences de l'éducation

ISSN : 0318-479X (imprimé)  1705-0065 (numérique)

DOI : 10.7202/012675ar

rse
< PrécédentSuivant >
Article

Motivation des parents à participer au suivi scolaire de leur enfant au primaire

Rollande Deslandes

Professeure

Université du Québec à Trois-Rivières

Richard Bertrand

Professeur

Université Laval

Résumé

Cette étude vise à vérifier le premier niveau du modèle de Hoover-Dempsey et Sandler (1995, 1997) sur le processus de participation parentale. Les auteurs postulent que les parents décident de participer au suivi scolaire de l’enfant en fonction de la compréhension qu’ils ont de leur rôle parental, de leur sentiment de compétence et des invitations à participer de la part des enseignants. L’échantillon est composé de 1 227 parents d’élèves de la 1re à la 6e année du primaire et fréquentant sept écoles primaires de la région de la Mauricie Centre-du-Québec. Les analyses ont permis d’identifier deux modèles de la participation parentale, à domicile et à l’école. Quelles que soient les caractéristiques individuelles et familiales, le sentiment de compétence parentale relié à l’impact des efforts du parent sur les résultats scolaires et les apprentissages de l’enfant constitue le meilleur prédicteur de la participation parentale à domicile. La participation parentale à l’école est prédite principalement par la variable correspondant aux invitations à participer de la part des enseignants, suivie par la compréhension du rôle parental.

Abstract

This study examines the first level of Hoover-Demspey and Sandler’s model of parental involvement processes. The authors postulate that parents’ decisions to become involved in their child’s school activities is based on their understanding of their role as parent, on their feelings of competence and on teachers’ invitations to participate. The study sample included 1 227 parents of children in seven primary schools in Quebec. Analysis of the results led the authors to identify two models. Whatever individual or familial characteristics were noted, it was found that the parents’ feeling of competence regarding the impact of their efforts on school results and child’s learning was the best predictor of parental involvement at home.

Resumen

Este estudio tiene como objetivo comprobar el primer nivel del modelo de Hoover-Demspey y Sandler sobre el proceso de participación parental. Los autores postulan que los padres deciden participar al seguimiento escolar del niño según la comprensión que tienen de su papel parental, de su sentimiento de competencia y de las invitaciones que reciben de los maestros para participar. La muestra está compuesta por 1 227 padres de alumnos de siete escuelas primarias de Quebec. Los análisis permitieron identificar dos modelos. Cualesquiera que sean las características individuales y familiares, el sentimiento de competencia parental ligado al impacto de los esfuerzos del padre sobre los resultados escolares y los aprendizajes del niño constituyen el mejor índice de predicción de la participación parental a domicilio.

Zusammenfassung

Diese Untersuchung hat sich zum Ziel gesetzt, die erste Phase des Modells von Hoover-Demspey und Sandler über den Verlauf der Elternmitarbeit zu verifizieren. Die Autoren vermuten, dass sich die Eltern je nach ihrem Verständnis ihrer Rolle, ihrer Kompetenzeinschätzung sowie der Art der Einladung von Seiten der Lehrer zur Mitarbeit entschließen. Die Testgruppe bestand aus 1 227 Eltern, die sich auf sieben verschiedene Québecker Grundschulen verteilten. Aus der Analyse lassen sich zwei Modellvarianten herausfiltern : Unabhängig von individuellen und familiären Belangen erweist sich die elterliche Kompetenzeinschätzung als die beste Vorgabe für die Mitarbeit bei den Hausaufgaben ; diese Kompetenzeinschätzung wird jedoch ihrerseits vom Grad der Bemühung von Seiten der Eltern sowie vom Lernverhalten des Kindes determiniert.

Auteurs : Rollande Deslandes et Richard Bertrand
Titre : Motivation des parents à participer au suivi scolaire de leur enfant au primaire
Revue : Revue des sciences de l'éducation, Volume 30, numéro 2, 2004, p. 411-433
URI : http://id.erudit.org/iderudit/012675ar
DOI : 10.7202/012675ar

Tous droits réservés © Revue des sciences de l'éducation, 2004

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014