Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Santé mentale au Québec

Volume 10, numéro 2, novembre 1985, p. 151-155

Santé mentale et travail

Sous la direction de André Arsenault

Direction : Yves Lecomte (directeur)

Éditeur : Revue Santé mentale au Québec

ISSN : 0383-6320 (imprimé)  1708-3923 (numérique)

DOI : 10.7202/030303ar

smq
< PrécédentSuivant >
Article

Santé mentale et militance syndicale (texte de débat à propos d’une recherche à faire)

Robert Sévigny

Jacques Rhéaume

Résumé

Ce texte vise à explorer comment peut se poser le problème de la santé mentale pour des militants qui occupent diverses fonctions dans des organisations syndicales. La réflexion des auteurs s'appuie sur un certain nombre d'observations qu'ils ont pu faire à l'occasion d'interventions auprès d'un certain nombre de permanents, de formateurs et d'officiers syndicaux. Les auteurs dégagent des pistes de recherche, des éléments de problématique qui pourraient servir de repères pour une étude plus systématique : conflits de rôle, identité personnelle et sociale, émergence de novuelles valeurs (comme le rapport au corps, au travail, à l'univers affectif, à l'autorité), nouveaux rapports hommes-femmes, nouvelle conception de la militance. Ils discutent ensuite rapidement de la position traditionnelle des milieux syndicaux à l'égard de ces thèmes et des façons d'en tenir compte dans une problématique qui se formule en termes de santé mentale ou qualité de vie.

SUMMARY

Mental health and labor activism (discussion paper on research to be done)

This article aims at assessing the problem of mental health for people involved in varied functions in syndical organizations. The author based their reflexion on a certain number of observations obtained while intervening with some permanent workers, formation agents and syndical officers. In this text, avenues of research and elements of the problem are delimited which in turn could be used as references for a more systematical research, such as role conflicts, personal and social identity, emergence of new values (such as the interaction with the body, the work, the affective world, the authority), new relations between man and woman, new conception of militant activity. Then the authors discuss the traditional stand of the syndical circles towards these themes and also discuss ways of integrating these ideas when seeing this problem in terms of mental life or quality of life.

Auteurs : Robert Sévigny et Jacques Rhéaume
Titre : Santé mentale et militance syndicale (texte de débat à propos d’une recherche à faire)
Revue : Santé mentale au Québec, Volume 10, numéro 2, novembre 1985, p. 151-155
URI : http://id.erudit.org/iderudit/030303ar
DOI : 10.7202/030303ar

Tous droits réservés © Santé mentale au Québec, 1985

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014