Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Santé mentale au Québec

Volume 16, numéro 1, printemps 1991, p. 45-75

Aspects de la dynamique conjugale

Sous la direction de Carl Lacharité

Direction : Yves Lecomte (directeur)

Éditeur : Revue Santé mentale au Québec

ISSN : 0383-6320 (imprimé)  1708-3923 (numérique)

DOI : 10.7202/032203ar

smq
< PrécédentSuivant >
Article

Types de familles, conditions de vie, fonctionnement du système familial et inadaptation sociale au cours de la latence et de l’adolescence dans les milieux défavorisés

Marc Le Blanc

Pierre McDuff

Richard E. Tremblay

RÉSUMÉ

Les données manquent concernant l'impact de certains types de familles, et les résultats sont souvent discordants concernant l'inadaptation. Après avoir décrit les variations de l'activité délictueuse et des troubles de comportement selon les types de familles, nous analysons les difficultés de fonctionnement du système familial. Six types de familles sont comparés pour 763 garçons de 10 ans, 319 adolescentes et 426 adolescents de 14 et 15 ans: les familles intactes, les familles monoparentales patricentriques et matricentriques, les familles recomposées patricentriques et matricentriques et les familles substituts. Les données présentées montrent qu'en cette fin des années 1980, près de 40 % des enfants et des adolescents des quartiers à faible statut socio-économique de Montréal vivent dans des familles désunies. Les données confirment en outre une observation classique: les familles désunies, en comparaison aux familles intactes, sont défavorisées sur le plan des conditions de vie, déficientes sur le plan du fonctionnement psychosocial et propices aux troubles de comportement et à l'activité délictueuse. Par ailleurs, il est établi que certains types de familles désunies constituent un facteur de risque considérable. L'effet dommageable de la structure de la famille s'accroît dans l'ordre suivant: familles intactes, familles monoparentales matricentriques, familles recomposées matricentriques, familles substituts, familles recomposées patricentriques et familles monoparentales patricentriques. Pour terminer, quelques pistes d'intervention pour la prévention des difficultés comportementales et familiales sont proposées.

ABSTRACT

Family types, living conditions, operation of family systems and social maladjustment during latency and adolescence in underprivileged districts

Available data on the impact of certain types of families is lacking, and the results are often misleading with respect to maladjustment. Following a description of variations in delinquent activity and behaviour problems according to family type, the authors analyse the difficulties in the operation of family systems. Comparisons of six family types apply to data from 763 boys aged 10, 319 female and 426 male adolescents, aged 14 and 15: intact families, father-based and mother-based single- parent families, father-based and mother-based reconstituted families and substitute families. The article's data show that in the late eighties, nearly 40 per cent of children and adolescents living in low-income districts in Montreal belonged to disunited families. In addition, the data confirm a classic observation: in comparison with intact families, disunited families are underprivileged in relation to living conditions, deficient in relation to psychosocial functioning, and propitious to behaviour problems and delinquent activity. In addition, it has been established that certain disunited family types represent a considerable risk factor. The damaging effect of family structure increases in the following order: intact families, mother-based single-parent families, mother-based reconstituted families, substitute families, father-based reconstituted families and father-based single-parent families. Finally, certain intervention methods are suggested to help prevent behaviour and family problems.

Auteurs : Marc Le Blanc, Pierre McDuff et Richard E. Tremblay
Titre : Types de familles, conditions de vie, fonctionnement du système familial et inadaptation sociale au cours de la latence et de l’adolescence dans les milieux défavorisés
Revue : Santé mentale au Québec, Volume 16, numéro 1, printemps 1991, p. 45-75
URI : http://id.erudit.org/iderudit/032203ar
DOI : 10.7202/032203ar

Tous droits réservés © Santé mentale au Québec, 1991

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014