Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Santé mentale au Québec

Volume 22, numéro 2, automne 1997, p. 33-52

Le rôle des hôpitaux psychiatriques

Sous la direction de Alain Lesage

Direction : Yves Lecomte (directeur)

Rédaction : Alain Lesage (rédacteur en chef)

Éditeur : Revue Santé mentale au Québec

ISSN : 0383-6320 (imprimé)  1708-3923 (numérique)

DOI : 10.7202/032414ar

smq
< PrécédentSuivant >
Article

L’état des hôpitaux psychiatriques publics aux États-Unis en 1996

Leona L. Bachrach

RÉSUMÉ

Objectifs : Cette revue analytique a pour objectif de mettre à jour les écrits précédents de l'auteure sur la place des hôpitaux psychiatriques publics dans l'éventail des services pour personnes souffrant de troubles mentaux chroniques, et de fournir une perspective à la prochaine génération de planificateurs des services. Méthodes : les résultats et les commentaires sont organisés autour de quatre grandes questions. 1) Quel est actuellement le point de vue dominant au sein des hôpitaux psychiatriques publics, et comment se compare-t-il à celui qui prévalait au cours de la première moitié du siècle? 2) Quel genre d'individus a tendance à être desservi par ces hôpitaux aujourd'hui ? 3) Quel a été le sort des personnes qui n'ont plus accès aux services des hôpitaux psychiatriques d'État ? 4) Quel serait un rôle approprié de l'hôpital psychiatrique au sein d'un dispositif de soins incertain et en constante évolution ? Résultats et conclusions : les hôpitaux psychiatriques varient dans la composition de leur population, le contenu de leurs services et la qualité générale de leurs soins. Bien qu'ils aient été remplacés à certains endroits par des structures à orientation plus communautaire, ils continuent en général, à cause de leur caractère multifonctionnel, d'occuper une place centrale dans les systèmes de soins. Des efforts soutenus s'avèrent nécessaires afin d'intégrer les hôpitaux psychiatriques publics comme partenaire à part entière au sein de ces systèmes.

ABSTRACT

The State of the State Mental Hospital in 1996

Objectives: This analytical review is intended to update the author's earlier writings on the position of the state mental hospital within the spectrum of services for long-term mental patients and to provide a perspective for the next generation of service planners. Methods: Findings and commentary are organized around four major questions. First, what is the prevailing view of state mental hospitals today, and how does it compare with the view that existed in the first half of this century? Second, what individuals tend to be served in state mental hospitals today? Third, what has been the fate of mentally ill persons who are no longer served in state mental hospitals? Fourth, what is an appropriate role for the state mental hospital in today's uncertain and rapidly changing systems of care? Results and conclusions: Individual state mental hospitals vary in the composition of their resident populations, the content of their services, and the overall quality of their care. Although they have been superseded by community-based service structures in some places, they continue in general, as the result of their multifunctionality, to occupy a critical place in systems of care. Renewed efforts to integrate them as full partners within those systems must be undertaken.

Auteur : Leona L. Bachrach
Titre : L’état des hôpitaux psychiatriques publics aux États-Unis en 1996
Revue : Santé mentale au Québec, Volume 22, numéro 2, automne 1997, p. 33-52
URI : http://id.erudit.org/iderudit/032414ar
DOI : 10.7202/032414ar

Tous droits réservés © Santé mentale au Québec, 1997

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014