Livre

(Dé)limiter la création. Usages et usinages de la liberté d’expression artistique

Guest-edited by Mathilde Barraband, Anne-Marie Duquette et Marie-Odile Richard

Les dernières années ont rappelé de façon insistante que la liberté d’expression artistique est une liberté encadrée par le droit mais aussi une notion mouvante. Usinée par la machine médiatique, elle devient à la fois prétexte à exprimer librement son opinion et, paradoxalement, à réprimer l’expression d’autrui. Les différents usages qui en sont faits montrent que les modalités de la limitation de l’expression artistique sont complexes et ne sauraient être réduites à une simple censure imposée par l’État. Peut-on tout dire, tout écrire, tout représenter dans une société démocratique ? Comment envisager les normes judiciaires et sociales dans des domaines où il est de mise de transgresser les attendus ? Peut-on encore revendiquer la liberté d’expression pour soutenir des discours haineux ? Ce sont notamment à ces épineuses questions que cherchent à répondre les contributions à cet ouvrage, le premier de la collection « L’art en procès/Jeunes chercheur·ses ». L’objectif est ainsi d’illustrer la pluralité des usages de la liberté de création en France et au Québec, mais également les différentes formes d’encadrement dont elle jouit (ou pâtit).

Table of contents

Avant-propos
Introduction

Partie 1 Regards d’artistes-chercheur·ses

Partie 2 Études de cas