The Érudit platform is currently experiencing slowdowns and disruptions due to an incident at our technical service provider. We are sorry for this inconvenience and are actively collaborating to restore the service. The information will be updated on our Twitter Page.

Les livres

International Financial Aid, par W.G. FRIEDMANN, G. KALMANOFF et R.F. MEAGHER. Un vol., 6 po. x 9, relié, 498 pages. — COLUMBIA UNIVERSITY PRESS, 1966[Record]

  • B. B.
LES LIVRESInternational Financial Aid, par W.G. Friedmann, G. Kalmanoff et R.F. Meagher. Un vol., 6 po. x 9, relié, 498 pages. — Columbia University Press, 1966.Bien que le résultat d'une étude entreprise sous les auspices de la Columbia University School of Law, l'ouvrage de Friedman, Kalmanoff et Meagher n'est pas de caractère essentiellement juridique. Au contraire, les problèmes que l'on y discute se rapportent avant tout aux structures administratives et à la politique économique. Après avoir exposé l'ampleur et les caractéristiques de l'aide, les auteurs se sont attachés à examiner les méthodes et les politiques des pays et des institutions donataires. L'étude de l'expérience d'un certain nombre de pays bénéficitaires (Colombie, Chili, Israël, Grèce, Inde, Thaïlande, etc.), fait l'objet d'un chapitre, de même que l'analyse de la contribution que le financement extérieur a apportée à certains projets et programmes spécifiques. Plusieurs questions sont groupées dans un chapitre sur les principaux problèmes de politique, et les auteurs terminent en s'interro-geant sur les perspectives de l'aide internationale au développement. Les auteurs expriment, dans la préface, l'avis que l'étude de ces questions fait maintenant partie du bagage normal du spécialiste du droit international. Leur ouvrage sera également très utile aux économistes qui s'intéressent aux problèmes de développement. B. B.— 133 —