Mot de la directriceA Word from the Director[Record]

  • Deirdre Meintel
À l’occasion de la publication de ce dix-huitième volume de la revue Diversité urbaine, je m’adresse à vous, nos lecteurs, pour vous faire part de certains changements importants. Tout d’abord, l’équipe de rédaction a décidé que la revue serait dorénavant diffusée exclusivement en format numérique. En plus d’apporter de nouvelles potentialités en matière de diffusion, ce choix a aussi été confirmé par vous, qui êtes de moins en moins attachés au format papier. De plus, ce numéro sera mon dernier à titre de directrice de la rédaction. Je regarde avec satisfaction la distance parcourue par la revue, créée par Sylvie Fortin et moi-même il y a presque vingt ans comme un espace de publication pour les chercheurs et les étudiants du Groupe de recherche ethnicité et sociétés (GRES). Grâce aux efforts des membres de l’équipe à différents moments de son histoire – Marie-Jeanne Blain, Josiane Le Gall, Catherine Laurent Sédillot, Akané d’Orangeville, Fabien Maillé-Paulin et Josefina Rossell – Diversité urbaine est devenue une revue internationale distribuée sur plusieurs plateformes. J’ai le plaisir de vous annoncer que Tania Saba, spécialiste des questions de diversité et d’équités dans les milieux de travail, assumera la direction dès le prochain numéro. Elle saura apporter une nouvelle vision à la revue et j’ai la conviction qu’elle contribuera à son renouveau. Au nom de toutes les personnes qui ont contribué au succès et à la pérennité de la revue, j’aimerais vous remercier pour toutes ces années de fidélité. Forte de sa nouvelle direction, je suis certaine que la revue continuera à enrichir les réflexions et les connaissances sur la diversité. Je vous encourage donc à continuer à lire Diversité urbaine avec intérêt. Je vous remercie à nouveau et je vous souhaite, comme d’habitude, une bonne lecture.