Étude bibliographique

Autoritarisme et démocratisation en Amérique latine[Record]

  • Graciela Ducatenzeiler

1. ÉTUDE BIBLIOGRAPHIQUE

Autoritarisme et démocratisation en Amérique Latine*

Graciela Ducatenzeiler**

Les expériences autoritaires et le développement des socialismes réels ont provoqué des changements substantiels dans les approches utilisées pour l'étude des sociétés latino-américaines. Alors qu'au cours des années soixante la problématique dominante était axée sur le développement, la dépendance et la révolution, celle des dernières années, s'interroge plutôt sur les causes de l'autoritarisme et de la désintégration de ce type de régime en cherchant notamment les possibilités qui s'offrent en vue d'une reconstruction démocratique du système politique.

Dans un continent où, d'une part, la bourgeoisie a soit négligé d'assumer le rôle historique de promoteur de pratiques démocratiques, soit renoncé à défendre un projet démocratique, et où, d'autre part, les forces populaires ont rencontré des sérieuses difficultés à structurer un tel projet, la problématique de la démocratie constitue un champ aussi nouveau que les situations qui ont été à son origine.

Cette nouvelle problématique fait l'objet d'innombrables livres et articles publiés ces dernières années, notamment en Amérique latine et aux États-Unis. Dans cette étude bibliographique, il est question de quatre publications qui selon des perspectives différentes, s'interrogent sur l'autoritarisme et la démocratie en Amérique latine, La Revue de l'Institut de Sociologie de l'Université libre de Bruxelles présente un ensemble d'études qui s'intéressent fondamentalement à la question de l'État et à la problématique autoritarisme-démocratie. Les trois livres de la collection Politics in Latin America publiés par la Hoover Institution mettent plutôt l'accent sur la dynamique des relations entre les États-Unis et les différentes régions de l'Amérique latine dans le rapport autoritarisme-démocratie.

* Garcia, Marcos Alvarez et Martins, Antonio José (sous la direction de) État et société en Amérique latine. Numéro spécial de la Revue de l'Institut de Sociologie, 1981-1-2, Bruxelles, Éditions de l'Université de Bruxelles, 1981. 505p.

Wesson, Robert (Ed.) U.S. Influence in Latin America in the 1980s. New York, Praeger Publishers, 1982, 252p.

Wesson, Robert. Democracy in Latin America: Promise and Problems. New York, Praeger Publishers, 1982, 217p.

Anderson, Thomas P. Politics in Central America: Guatemala, El Salvador, Honduras and Nicaragua. New York-Stanford (Cal.), Praeger Publishers-Hoover Institution Press, Coll. « Politics in Latin America, A Hoover Institution Séries », 1982, 239p. ** Professeur au Département de science politique de l'Université de Montréal.

Revue Etudes internationales, volume XIV, no 3, septembre 1983

I - État et société en Amérique Latine

N'eusse été que par l'inclusion de l'article de G. O'Donnell, « Les tensions de l'État bureaucratico-autoritaire et la question de la démocratie », la complication de M. Alvarez Garcia et A.J. Martins, publiée dans la Revue de F Institut de Sociologie de l'Université libre de Bruxelles, aurait déjà été un événement important pour les politicologues et les sociologues francophones. En effet, au-delà des critiques qu'on pourrait adresser à l'approche d'O'Donnell, celui-ci fut un des premiers à poser le problème de l'autoritarisme et de la démocratie hors des sentiers battus et cette publication nous permet de bénéficier d'un important instrument de travail en langue française.

L'étude de O'Donnell démontre que malgré l'apparence monolithique et puissante de l'État bureaucratico-autoritaire, il existe des tensions aussi bien à l'intérieur de ce système de domination qu'à l'intérieur des secteurs sociaux qui en sont exclus. L'État bureaucratico-autoritaire serait une forme imparfaite de la domination bourgeoise seulement compréhensible comme alternative à la menace, réelle ou imaginaire, de rupture de l'ordre capitaliste. Par conséquent, malgré sa spécificité de ce type ...