Comptes rendus : Théories, idéologies et problèmes internationaux

ROTHMAN, Jay. From Confrontation to Cooperation. Resolving Ethnic and Regional Conflict. Newbury Park (CA), Sage Publications, Inc., 1992, 261 p.[Record]

  • Rémi Hyppia

704

Études internationales, volume xxiv, n° 3, septembre 1993

tions et autres titres qui a touché la planète entière, alors que le chapitre 6 porte sur le marché de détail, qui constitue un défi à l'intégration en raison de l'importance de la localisation et de la proximité des marchés.

Sa formation d'économiste n'a pas empêché l'auteur de souligner l'importance du politique dans la dynamique de l'intégration. Au chapitre 7, il souligne la volonté politique qui se trouve derrière la réussite de l'intégration financière au niveau du Marché européen. Il note également que la géographie n'est pas totalement absente, mais elle joue en faveur des intérêts mêmes de l'intégration, à travers la construction d'une identité régionale européenne.

Les deux chapitres suivants nous indiquent les questions et les problèmes qui restent à résoudre pour l'entière intégration de la finance. D'une part, la question de la localisation des firmes et des centres financiers, qui peuvent aussi bien être concentrés ou dispersés, selon les stratégies commerciales adoptées. D'autre part, la vitesse avec laquelle le politique et l'économique seront intégrés dépendra essentiellement de l'attitude des secteurs privé et public à la fin de la géographie.

En conclusion, l'auteur cherche d'abord à analyser l'interaction entre la tendance intégrationniste de la finance et d'autres phénomènes, tels que la marginalisation des pays en voie de développement et la désintégration du bloc de l'Est. À son avis, les forces d'intégration permettront à ces pays de déréglementer leur système financier et ainsi profiter des avantages de la fin de la géographie.

Pour terminer, l'auteur propose quelques recommandations notamment en ce qui a trait à l'ordre des priorités, qu'il faut savoir maintenir dans la phase de changement. Il dresse ainsi une charte de problèmes auxquels font face les forces d'intégration, hiérarchisées selon leur importance et leur difficulté, avec en tête de liste, la protection du consommateur, la supervision de la réglementation, et les liens entre la finance et le commerce.

Le thème développé dans cet ouvrage réfère à l'une des dimensions centrales de l'économie politique dans le contexte actuel. Mais le traitement qui en est fait, réduit l'intérêt que les lecteurs pourraient en tirer. D'une part, les termes spécialisés non définis et l'absence de notes et de références à l'exception d'une bibliographie trop succincte rendent l'ouvrage inadéquat pour les novices. D'autre part, les questions soulevées qui restent sans réponse ainsi que les répétitions nombreuses font en sorte qu'il soit de peu d'intérêt pour les experts.

Hélène Pellerin

Department ofPolitical Science York University, Toronto

Rothman, Jay. From Confrontation to Coopération. Resolving Ethnie and Régional Confliet. Newbury Park (ca), Sage Publications, Inc., 1992, 261 p.

Le présent ouvrage constitue le résultat d'un ambitieux projet de recherches, s'étendant sur une période de cinq ans, dont l'objet était d'analyser les origines des conflits «ethno-nationaux». La caractéristique ma-

jeure de ce type de conflits est que «chacune des parties impliquées considère la légitimisation identitaire de son adversaire et la reconnaissance de ses aspirations politiques comme des menaces à son propre bien-être» (p. xi). La démarche analytique proposée est la suivante: «cet ouvrage propose que la notion de politique (politics) soit inversée et abordée de l'intérieur vers l'extérieur : de la perspective des gens et de leurs communautés» (p. xii). Rothman se penche sur le conflit israélo-palestinien comme exemple flagrant d'un conflit impliquant deux communautés aux prises avec des questions existentielles comme leur raison ...