Comptes rendus : Histoire des relations internationales

BLACK, Cyril E., HELMREICH, Jonathan E., HELMREICH, Paul C, ISSAWI, Charles P., MCADAMS, A. James. Rebirth: A History of Europe since World War ILBoulder, Colorado, Westview Press, 1992, 581 p.[Record]

  • Samir Saul

Études internationales, volume xxiv, n° 3, septembre 1993

détails, sans doute largement connus du spécialiste, seront une révélation pour le jeune chercheur qui tente d'aborder ces problèmes avec un regard neuf. Il s'agit là d'un ouvrage intelligent et bien conçu.

Contrairement à beaucoup d'autres ouvrages parus en français où les auteurs ont une thèse à défendre, l'ouvrage de Marie-Hélène Labbé a le mérite de poser les problèmes sans parti pris. Du côté de l'offre, il reste des échappatoires à combler, notamment l'institution d'un régime de contrôle en matière de plutonium. L'auteur ne croit ni en un régime global ni à un régime universel, encore qu'il soit d'accord pour estimer que la reconduction du tnp (Traité de non-prolifération des armes nucléaires) en 1995 est encore la meilleure garantie contre les méfaits de l'instabilité nucléaire, car la dissuasion à dix ou à quinze lui paraît «peu probable». À partir de l'instant où la prolifération nucléaire paraît inévitable, que peut-on faire pour en diminuer les effets les plus délétères ? En ce domaine, Marie-Hélène Labbé démontre encore une fois qu'elle a à peu près tout lu. Elle insiste à juste titre sur l'établissement de mesures de confiance dans les régions, sur le renforcement des alliances naturelles - par exemple elle cite les déclarations du Secrétaire général de I'otan confirmant la protection à accorder à la Turquie en cas d'attaque en provenance de l'Irak - qui pourraient être mises en place sur une base ad hoc en cas de crises graves -en Corée du Sud par exemple - et sur l'exemple fécond que constitue l'établissement de zones franches d'armes nucléaires L'auteur n'épar-gtie pas non plus les États nucléaires

qui devraient s'efforcer dans leurs doctrines stratégiques de «marginaliser» le nucléaire et d'en arriver dans le long terme à une interdiction globale des essais nucléaires.

Du côté des «pays du seuil», Marie-Hélène Labbé note l'importance de l'avènement de la démocratie en Argentine et au Brésil, ce qui a amené ces deux pays à s'ouvrir en matière de coopération nucléaire pacifique, les incertitudes qui continuent de planer sur l'Inde et le Pakistan où une guerre nucléaire pourrait avoir lieu à l'«insu» des gouvernements, faute de systèmes de commandement et de contrôle appropriés, et le caractère volatil de toute zone du Proche-Orient. S'il est vrai, comme l'auteur le souligne, que la Libye n'est pas l'Irak et qu'en la matière il est peu probable que celui-là constitue un danger aussi grave que l'Iran qui reste un pays «à surveiller», il est peut-être moins vrai qu'il n'y paraît d'affirmer que l'Afrique du Sud a renoncé «volontairement» à l'arme nucléaire. Ici, la contrepartie a sans doute été la levée des sanctions américaines contre ce pays.

Cette étude aurait pu être écrite par un Canadien. Il est rafraîchissant de constater que de part et d'autre de l'Atlantique des spécialistes pensent de la même manière.

Albert Legault

Département de science politique Université Laval, Québec

HISTOIRE DES RELATIONS INTERNATIONALES

Black, Cyril E., Helmreich, Jonathan E., Helmreich, Paul C, Issawi, Charles P., McAdams,

A. James. Rebirth: A History of Europe since World War IL

Boulder, Colorado, Westview Press, 1992, 581 p.

Ce manuel est une mise à jour d'une première édition parue en 1950 sous le titre Twentieth Century Europe. La refonte est considérable, à l'image des changements intervenus en Europe depuis quatre décennies. Les événements dramatiques dont ce continent est le théâtre en ...