Comptes rendus : Histoire des relations internationales

DAVID, Dominique. Est-Ouest 1945-1990. Paris, Éditions Publisud, 1992,439 p.[Record]

  • Paul Pilisi

720

Études internationales, volume xxiv, n° 3, septembre 1993

par la conclusion de la guerre froide et le brouillage des clivages idéologiques, s'efforcent de conserver un ton serein et démettre des jugements pondérés et équilibrés. Les intentions et réalisations des uns et des autres sont relevées avec justesse et neutralité. C'est dans le chapitre sur I'Urss que survivent ici et là des interprétations simplistes ou stéréotypées, quoique des propos de cette nature se glissent ailleurs (par exemple n'est-il pas tendancieux d'affirmer à la page 382 que les avions américains menaient des opérations contre des «terroristes libyens» en 1986 lorsque leur mission - précédent dans les relations internationales - consistait à commettre pour le compte d'un gouvernement l'assassinat par la voie aérienne d'un chef d'État étranger?)

Dans l'ensemble, l'ouvrage a les défauts de ses qualités. Synthétique, il fait le tour d'horizon qui devrait être laissé au professeur. Un manuel rend service lorsqu'il fournit l'information détaillée qui renforce l'enseignement. Précisions, données chiffrées, documents, encadrés, tableaux et cartes auraient dû être multipliés. Tel quel, ce manuel vaut comme éclairage historique sur la situation actuelle. Il est moins utile comme texte de base pour un cours d'histoire de l'Europe.

Samir Saul

Département d'histoire Université de Montréal

David, Dominique. Est-Ouest 1945-1990. Paris, Éditions Publisud, 1992,439 p.

Publié dans la «Collection manuel 2000», ce recueil de textes, sur les relations Est-Ouest entre 1945 et

1990, propose d'illustrer et d'évoquer les jalons du système bipolaire international dominé respectivement par l'Union soviétique et par les États-Unis d'Amérique. Il s'agit de textes sélectionnés par le présentateur dont la plupart concernent le continent européen, objet et sujet de la guerre froide.

Le premier chapitre, relatif à «l'installation de la guerre froide», commence par la déclaration finale de la Conférence de Yalta, suivi par le discours du général Marshall du 5 juin 1947. Le lecteur peut suivre, en comparant les documents, l'évolution de la guerre froide, la stratégie des acteurs et la constitution des «deux alliances» (deuxième chapitre). Ce chapitre est consacré entièrement à l'émergence de I'otan (1949) et du Pacte de Varsovie (1955), aux structures et aux rapports internes de deux alliances. Les objectifs respectifs de celles-ci sont largement illustrés par les discours et déclarations, mais le rédacteur aurait dû reproduire les témoignages historiques relatifs à la discussion du Pacte de Varsovie.

Le troisième chapitre traite du «fonctionnement et des stratégies des alliances» où les discours de Dulles, de Gaulle ou Brejnev sont reproduits sur une période s'étendant de 1954 à 1987. Le chapitre iv, intitulé «Guerre froide, détente, entente» est subdivisé en trois sections: de la guerre froide à la détente, la nouvelle guerre froide et enfin, la nouvelle entente. Ce chapitre, intégrant plus de quarante ans d'histoire de relations Est-Ouest, propose au lecteur des déclarations, discours ou rapports des protagonistes tels que Khrouchtchev-

Kennedy, Brejnev-Nixon et Gorbatchev-Bush. Les chapitres cinq et six sont consacrés respectivement aux problèmes de sécurité et aux accords de maîtrise des armements et de désarmement. Les traités et conventions divers suscitent une question de taille, celle du contrôle effectif et du respect des ententes signées.

Le dernier chapitre sur la question allemande débute par la «Déclaration de Postsdam» du 2 août 1945 et sera clos par le traité entre la Rfa et I'Urss du 9 novembre 1990. On note également que l'Acte de l'unification allemande ne se trouve pas dans ce recueil puisque les derniers textes datent de novembre 1992.

Certes, le rédacteur ...