Due to the exceptional circumstances concerning COVID-19, Érudit wishes to reassure its users and partners that all of its services remain operational. However, in order to comply with government directives, the Érudit team is now working remotely, and some operational activities may be slower than usual. Thank you for your understanding. More information

Publications et ressources

Manifeste pour une éducation à la citoyenneté planétaire. Pour vivre ensemble à 10 milliards, changeons l’éducation

  • Francis Thubé

…more information

  • Francis Thubé
    Institut de formation et de recherche en éducation à l’environnement – Ifrée

Cover of Entre deux mondes, la recherche associative en éducation à l'environnement, Volume 13, Number 1, 2016, Éducation relative à l'environnement

Article body

Fig. 1

-> See the list of figures

À l’occasion des travaux préparatoires à la COP21 tenue à Paris en décembre 2015, des éducateurs, responsables associatifs ou politiques ont rédigé un manifeste pour une éducation à la citoyenneté planétaire. Issu de réflexions collectives portant sur une prise en compte insuffisante de l’éducation dans les négociations internationales sur l’évolution du climat, ce manifeste propose la mise en place d’un nouveau modèle éducatif qui vise à « mettre fin à la logique de consommation de ce qui est aujourd’hui en voie d’épuisement ».

La question n’est plus seulement, d’ailleurs, une urgence écologique, c’est une urgence pour la sécurité planétaire et pour tous les acteurs de la société qui en partagent la responsabilité. L’enjeu n’est pas uniquement de « sauver la planète », mais de construire la paix mondiale et de prévenir les conflits graves liés à l’accroissement des inégalités, aux déplacements de population et aux tensions sur les ressources qui s’accentuent de jour en jour. (Collectif Paris Éducation 2015)

Le Manifeste pose la question suivante : « Comment élargir les fondamentaux de l’éducation – lire, écrire, compter – à ceux du XXIème siècle – apprendre à vivre ensemble à 9 ou 10 milliards d’habitants sur une planète fragile et limitée ? »

Il indique que « si les contenus, les méthodes, les programmes de formation d’enseignants sont aujourd’hui à maturité, la Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable organisée par l’UNESCO à Bonn en mars 2009 a rappelé à quel point leur mise en pratique reste marginale ».

Par leur histoire, leurs structures et leur culture, nos systèmes éducatifs hérités de la révolution industrielle, au lieu de nourrir la transition vers une société durable, y font, le plus souvent, obstacle. Nous devrons les transformer en profondeur pour élever la réponse éducative à la hauteur des bouleversements causés par nos activités – c’est à dire dans le cadre d’une transition globale, imaginative et agile capable d’infléchir puis d’inverser les courbes. (Collectif Paris Éducation 2015)

Pour information : http://paris-education2015.org/

Appendices