Livres et revues

LABAREE, Leonard W., editor, The Papers of Benjamin Franklin. Volume 9, January 1, 1760, through December 31, 1761. New Haven and London: Yale University Press, 1966. 429 p.[Record]

  • Cameron Nish

La collection des "Papiers de Benjamin Franklin" constitue un modèle dans ce genre de publication. On peut seulement déplorer le fait que les historiens au Canada aient abandonné ce type de travail depuis plusieurs années. (En toute justice, il faut ajouter qu'un projet semblable avait été mis de Pavant par les Archives publiques du Canada pour la publication des documents constitutionnels. Cependant, cette collection ne contient pas les papiers de Murray, entre autres, mais seulement ceux que les responsables de la publication ont cru être d'intérêt pour l'histoire constitutionnelle. Dans le moment, les Archives du Canada préparent deux collections importantes: les papiers des premiers ministres du Canada et des documents supplémentaires sur Champlain. Il est vrai que les publications de la Champlain Society ont tenté de remédier à cette situation, mais ce n'était qu'une goutte d'eau dans l'océan).

Ce volume, comme ceux qui l'ont précédé, couvre en profondeur une période très restreinte. Tous les papiers, les lettres, les brochures, etc., sont présentés avec des notes critiques et explicatives abondantes et l'appareil bibliographique nécessaire. Les recherches faites par l'auteur de ces éditions critiques et par ses assistants a été minutieuse. Les textes sont présentés selon l'ordre chronologique. On identifie chaque document; on en donne la date ; on reproduit fidèlement la graphie et la ponctuation; et on indique les modifications mineures. Si l'on doit reconstruire un mot dont une partie est illisible sur un document, on indique clairement le procédé. Si la reconstruction laisse des doutes, on fait suivre ce mot d'un point d'interrogation. On résume cette méthode de présentation dans une section intitulée : "méthode de reproduction des textes".

Ce neuvième volume présentera un intérêt spécial pour les historiens canadiens. Il reproduit, de la page 47 à la page 100, le "Canada Pamphlet" ou "considérations sur l'intérêt de la Grande-Bretagne". Les arguments des colonies américaines d'alors en faveur de la rétention de la colonie française nouvelle-

308 REVUE D'HISTOIRE DE L'AMÉRIQUE FRANÇAISE

ment conquise sont exposés à côté des idées plus ou moins fausses qu'on se faisait du Canada.

La valeur de cet ouvrage dépasse de beaucoup ce que le titre laisserait entendre. Ce n'est pas seulement de Benjamin Franklin qu'il s'agit mais de toute une époque, de plusieurs sociétés, et des structures économiques, sociales et politiques de ces sociétés. Bref, ce volume, aussi bien que la collection dont il fait partie, sont une véritable contribution à la connaissance de l'histoire.

CAMERON NISH