Inventaire d'archives

Inventaire analytique des documents de la période 1600-1760Archives de la Chancellerie de l’Archevêché de Montréal (ACAM)[Record]

  • François Beaudin

…more information

  • François Beaudin, ptre
    Archiviste, Archives de la Chancellerie, Archevêché de Montréal

On a présenté ici même, dans les deux livraisons précédentes,1 un inventaire général des dossiers conservés aux Archives de la Chancellerie de l'Archevêché de Montréal pour les années 1600 à 1876 incl. Cet inventaire était divisé en trois sections: 1600-1760, 1760-1835, 1836-1876.

On trouvera ici l'inventaire analytique des documents conservés dans les dossiers de la période 1600-1760. Chaque pièce de chacun des dossiers est présentée en détail.

Les dossiers sont analysés selon leur ordre à l'inventaire général, tel que corrigé dans la livraison de juin.

On a donc d'abord le numéro de catalogue du dossier, son titre, et les années extrêmes des pièces qui y sont contenues, v.g. 901.008, Voeu des Hurons (1678-1749).

Puis, pour chaque pièce, on donne l'année, le mois et la date du document, suivis de l'endroit où il a été rédigé. Si le document n'est pas daté, on l'indique par: s. d., ce qui signifie: sans date. Si l'endroit d'origine est inconnu, on l'indique par: s. 1., ce qui signifie: sans lieu.

On présente ensuite la nature du document : lettre, mémoire, décret, note, etc., suivie du nom de l'auteur ou de la mention: "d'un auteur inconnu", (si on en ignore le nom), et du nom du destinataire, s'il y a lieu, ou de la mention: "à un destinataire inconnu", (si on en ignore le nom).

ï~RHAF, vol. XIX, no 4 (mars 1966) : 652-664 incl. et vol. XX, no 1 (juin 1966) : 146-166 incl.

[ 322 ]

INVENTAIRE D'ARCHIVES

323

Entre parenthèses carrées, toujours dans le même ordre, on trouve ensuite les renseignements sur les caractéristiques externes du document:

- copie : l'absence de ce mot signifie qu'on est en présence

d'un original.

- collation: quand c'est une copie, on indique, si on les

connaît, le nom de celui qui a fait la copie, Tannée, le mois, la date où elle a été faite, et l'endroit où est conservé l'original.

- imprimé : on indique de cette manière les textes imprimés.

- langue: lorsqu'il n'y a rien d'indiqué, c'est que le docu-

ment est rédigé en français.

- sceau : lorsqu'il y a un sceau d'appliqué sur le document,

on l'indique par ce mot.

- publication: si le texte du document a été publié, on

l'indique en cet endroit.

- nombre de pages : on indique le nombre de pages lorsqu'il

est supérieur à deux.

- notes ajoutées: on donne ici le texte ou un résumé du

texte de ce qui a pu être ajouté sur le document postérieurement à sa rédaction, soit par un administrateur, soit par un archiviste.

Entre parenthèses ordinaires, on indique ensuite la cote de classification du document. On voudra toujours s'y référer pour consultation. On donne d'abord le no du dossier où est conservé le document, puis trois chiffres correspondant habituellement à l'année du document (v.g. 1678 devient 678), et enfin le no de la pièce à l'intérieur de cette année, ce qui donne par exemple : 901.008, 678-1.

Dans une prochaine livraison, nous serons en mesure de présenter un inventaire général des registres conservés aux Archives de la Chancellerie de l'Archevêché de Montréal qui sont accessibles aux chercheurs.

324 REVUE D'HISTOIRE DE L'AMÉRIQUE FRANÇAISE

Nous aimerions connaître la réaction des lecteurs et des chercheurs à la façon dont nous avons procédé pour rédiger le présent inventaire. Toutes remarques constructives seront reçues avec plaisir. Elles nous permettront de rendre encore plus utiles ces inventaires, si possible.

INVENTAIRE ANALYTIQUE DES DOSSIERS

CONTENANT DES DOCUMENTS

DE ...