You are on Érudit's new platform. Enjoy! Switch to classic view

Notes bibliographiques

TREMBLAY, Rémi, Un revenant (Sainte-Foy, Les Éditions de la Huit, 2003), 459 p.

  • Donald Cuccioletta

…more information

  • Donald Cuccioletta
    Institut des études québécoises
    State University of New York – Plattsburgh

Article body

La Guerre civile américaine demeure, continuellement, un événement historique qui exalte notre imaginaire et notre appétit. C’est ainsi que deux Canadiens français, Léon Duroc et Eugène Leduc, par l’intermédiaire de différents concours de circonstance, s’engageront avec l’armée du Nord dans cette guerre dite « libératrice ». Épris de liberté et fuyant une société canadienne-française hiérarchisée où le gage du succès est l’appartenance à une bonne famille distinguée, Léon et Eugène nous dévoilent, dans leurs récits, le climat issu de cette guerre qui déchire la société américaine que les livres d’histoire ont parfois de la difficulté à nous transmettre. Leurs aventures et mésaventures nous transportent comme témoins au coeur de certaines batailles. Elles nous transportent, également, dans les prisons du Nord et du Sud, où les conditions de détention sont atroces et les citoyens des deux côtés sont victimes de cette guerre meurtrière ainsi que du chaos qui règne. De retour au pays et marqués par leurs expériences, ils font partie de cette génération qui avait dorénavant une vision Nord/Sud plutôt que Est/Ouest.