Rubrique sur la mobilisation des connaissances

Nos travaux profitent à la société

  • Sophie Reboud

…more information

  • Sophie Reboud
    Université Bourgogne Franche-Comté
    Burgundy School of Business – CEREN
    Honorary Research Fellow – University of Western Australia

Access to this article is restricted to subscribers. Only the first 600 words of this article will be displayed.

Access options:

  • Institutional access. If you are a member of one of Érudit's 1,200 library subscribers or partners (university and college libraries, public libraries, research centers, etc.), you can log in through your library's digital resource portal. If your institution is not a subscriber, you can let them know that you are interested in Érudit and this journal by clicking on the "Access options" button.

  • Individual access. Some journals offer individual digital subscriptions. Log in if you already have a subscription or click on the “Access options” button for details about individual subscriptions.

As part of Érudit's commitment to open access, only the most recent issues of this journal are restricted. All of its archives can be freely consulted on the platform.

Access options
Cover of Volume 33, Number 2, 2020, pp. 7-171, Revue internationale P.M.E.

Voici la 16e contribution à la rubrique « Mobilisation des connaissances ». Avec cette nouvelle histoire, nous explorons un nouveau contexte de diffusion des connaissances vers les praticiens : celui de la thèse Cifre. Cette histoire nous montre la coconstruction d’outils et de méthodes grâce à des allers et retours permanents entre l’académique et la pratique, et grâce aussi à une ouverture d’esprit permettant un dialogue mutuellement bénéfique. On y retrouve également les questions de temporalité, souvent à l’origine de difficultés entre la recherche et la pratique. Comme dans les chroniques précédentes, nous retrouvons les thèmes qui nous sont chers dans cette rubrique : des questions pratiques interpelant la recherche, un rapprochement avec les praticiens et les raisons de ce dialogue, les principaux défis rencontrés et les bénéfices que chacun des acteurs a pu retirer de cette démarche partagée. Nous vous en souhaitons une bonne lecture !