Comptes rendus

Entrepreneuriat – Aide-mémoire Concepts – Méthodes – Actions, Christophe SCHMITT, Dunod, 2019, 184 p.

  • Jean-Michel Degeorge

…more information

  • Jean-Michel Degeorge
    Maître-Assistant HDR en sciences de gestion, École des mines de Saint-Étienne, Institut Fayol, Coactis (EA 4161)

Access to this article is restricted to subscribers. Only the first 600 words of this article will be displayed.

Access options:

  • Institutional access. If you are a member of one of Érudit's 1,200 library subscribers or partners (university and college libraries, public libraries, research centers, etc.), you can log in through your library's digital resource portal. If your institution is not a subscriber, you can let them know that you are interested in Érudit and this journal by clicking on the "Access options" button.

  • Individual access. Some journals offer individual digital subscriptions. Log in if you already have a subscription or click on the “Access options” button for details about individual subscriptions.

As part of Érudit's commitment to open access, only the most recent issues of this journal are restricted. All of its archives can be freely consulted on the platform.

Access options
Cover of Volume 33, Number 2, 2020, pp. 7-171, Revue internationale P.M.E.

L’auteur de cet ouvrage, le Pr Christophe Schmitt, est un chercheur connu, et reconnu, pour son positionnement dans la communauté académique de l’entrepreneuriat. Engagé, pragmatique, ses recherches ont toujours la volonté de croiser la connaissance académique aux activités et à la vision de l’entrepreneur. Cet ouvrage se situe parfaitement dans cette veine. Aujourd’hui, l’entrepreneuriat est devenu une modalité potentielle de réalisation de carrière ; en témoigne la multiplicité d’ouvrages, de formation, de structures d’accompagnement… Par essence dynamique, le domaine de l’entrepreneuriat évolue, la sémantique utilisée, les pratiques, les concepts… Que l’on pense à l’innovation, au modèle d’affaires, au rôle du territoire, à l’écosystème, aux outils à la disposition des entrepreneurs, au numérique… Que de mutations ! « L’ambition de cet ouvrage est d’accompagner ce changement. » Pourtant, comment expliquer aujourd’hui un phénomène en évolution permanente avec des outils ou des concepts passés ? Au travers de cet ouvrage, Christophe Schmitt a pour objectif de permettre une meilleure compréhension de cette évolution, pour les actions des entrepreneurs, pour mieux les accompagner, et pour mieux dessiner l’écosystème entrepreneurial de demain. L’ouvrage Entrepreneuriat s’adresse à un large public. Il mélange concepts théoriques, observations et explicitations prospectives. Très didactique (une synthèse est proposée à l’issue de chaque chapitre), il est composé de deux parties et de sept chapitres distincts. Dans une première partie (histoire de la pensée entrepreneuriale), l’auteur s’intéresse à une approche historique de l’entrepreneuriat, permettant ainsi de mieux s’en démarquer pour proposer une approche systémique, mêlant intimement décision et action de l’entrepreneur. Les trois premiers chapitres permettent de présenter et revenir sur les approches « classiques » et sur les courants de pensée dominants en entrepreneuriat. Le premier chapitre retrace l’histoire de la pensée économique en entrepreneuriat. Quoiqu’assez largement diffusées, retracer ces connaissances permet de proposer une lecture des grands auteurs qui, pour les moins érudits dans ce domaine, conduira à mieux comprendre l’origine de la connaissance en entrepreneuriat. Le deuxième chapitre adopte cette même logique historique. Il est question ici d’un focus sur l’entrepreneur. Les approches présentées, plus récentes, permettent de mieux comprendre qui est l’entrepreneur, notamment au travers de l’approche behavioriste, de l’approche par les traits, de l’approche sociologique et enfin de l’approche du comportement entrepreneurial. Segmenter la compréhension du lecteur par ces différentes approches clarifie l’histoire de la pensée entrepreneuriale de ces dernières années, et permet aussi de mieux en mesurer la portée, mais également d’en dessiner les limites. Le troisième chapitre se concentre sur la décision entrepreneuriale. Nées dans les années quatre-vingt-dix, ces avancées dans notre compréhension de l’entrepreneuriat permettent de discuter de la vision de l’entrepreneur, de la notion d’opportunité, intimement liée au processus entrepreneurial, pour finalement présenter l’effectuation comme mécanisme de prise de décision de l’entrepreneur ainsi que les aspects cognitifs liés à l’entrepreneuriat. Le quatrième chapitre propose une approche centrée sur l’action entrepreneuriale. Il permet de présenter plusieurs notions, au coeur de l’activité de recherche du Pr Christophe Schmitt. Le projet entrepreneurial est abordé sous un angle systémique permettant de le prendre en compte dans sa globalité. Ensuite l’intentionnalité de l’entrepreneur, au sein d’un écosystème, est au coeur de « l’agir entrepreneurial ». La seconde partie fournit une analyse permettant une meilleure compréhension de l’entrepreneuriat d’aujourd’hui. Cela ouvre la voie vers la proposition d’outils et de démarches originales. Le premier chapitre de cette seconde partie (chapitre 5) dresse un panorama de l’entrepreneuriat d’aujourd’hui. Au-delà de l’aspect quantitatif lié à la création d’entreprise, les véritables enjeux sont présentés : Le chapitre suivant (chapitre 6) développe plus précisément l’approche de l’auteur quant à la nécessité de considérer l’entrepreneuriat dans sa globalité. Il s’agit de la …

Appendices