Lectures

Un art perduStefan Zweig, Le Monde d’hier, traduit de l’allemand par Jean-Paul Zimmermann, Paris, Belfond, 1982.Stefan Zweig, Les très riches heures de l’humanité, traduit de l’allemand par Alzin Hella et Hélène Denis, Paris, Belfond, 1986. Stefan Zweig, L’amour d’Erika Ewald, traduit de la’llemand par Hélène Denis, Paris, Belfond, 1990.

  • Marie-Andrée Lamontagne
Cover of                Volume 33, Number 3, June 1991, pp. 3-127, Liberté

Download the article in PDF to read it.

Download