Comptes rendus

La sémantique dans les sciences. Colloque de l’Académie internationale de philosophie des sciences, 30 août au 3 septembre 1974, Rixensart (Belgique)[Record]

  • Jean-Dominique Robert

D comptes rendus

La sémantique dans les sciences. Colloque de l'Académie internationale de philosophie des sciences, 30 août-3 septembre 1974. Rixensart (Belgique) (publié sous les auspices des Archives de Philosophie.« Archives de l'Institut international des sciences théoriques ". n. 21). Un vol. 21 x 13 de 221 pp.. Bruxelles. Office international de librairie, 1978.

Ce volume contient une introduction de S. Dockx et un discours de bienvenue de M. Bunge. E. Agazzi: Les critères sémantiques pour la cOn.\·ti­tufion de l'objet scientifique. C'est là un sujet qu'il connaît bien et traite avec bonheur. Il est important de noter que son texte s'arrête au premier paragraphe de la page 29 : ... choisie par la science ". Le reste, de la page 29 jusqu'à la page 54, est, en réalité, un premier jet de la communication de P. Goche!. Celui-ci. après la colloque. avait envoyé un autre texte, entièrement révisé. et qui occupe les pages 211-221, avec pour titre:

L'indétermination de la signification et /'inscru­tabilité de la différence. Une erreur dans l'envoi des épreuves corrigées a fait imprimer le doublet et, de surcroît, à une place tout à fait indue: comme s'il continuait le texte de E. Agazzi! S. Watanabe traite de: La sémantique évolutionnelle (pp. 55-68). Ancien élève de I.ouis de Broglie, sa compétence est connue. Il en est de même de P. Bernays qui signe une communication intitulée:

Die Rolle der Semantik in Physik und Mathematik

(pp. 69-72). P.B. Scheurer (suisse, professeur à Nimègue): La sémantique de /'inertie: critique des théories dynamiques (pp. 73-84). R.B. Angel (de la Concordia University Québec): The Commensu­rability of Scientific Theories with Par/ieular Reference to New/onian and Relativistic Meehanics (pp. 85-101) . .J.-D. Robert: Dangers d'une prédominance abusive du syntaxique sur le séman­tique dans les sciences actuelles (pp. 101-156). En fonction de l'état actuel de disciplines qui vont de la physique à la linguistique, l'auteur fait ressortir une certaine prédominance du syntaxique qui risque de maintenir les sciences dans les bornes d'un innacceptable nominalisme. Il montre aussi les réactions à cet égard, et résume la pensée de Jean Ladrière. Elle lui paraît particulièrement équi­librée grâce à son insistance sur le "référent ". Cette riche pensée, éparpillée dans différentes revues, est donc ici fort heureusement synthétisée.

H. Freudenthal (D'Utrecht) traite avec maîtrise et clarté de: La sémantique du terme modèle (pp. 157-173). J.L. Destouches (ancien élève de Louis de Broglie et bien connu par ses travaux d'épistémologie): La modèlisation et la sémantique.

V. Tonini (de Rome, fondateur de la Nuova Critica, ainsi que de la Société italienne de philosophie des sciences): Théorie et Praxis

(pp. 181-193). P. Weingartner (professeur à Salzbourg): A simple ProposaI for Introducing Intentions into Science (pp. 193-211). P. Gochet (auteur de l'important ouvrage sur Quine: Quine en perspective (Flammarion, 1978), traite de cet auteur sous le titre dont nous avons parlé au début, en indiquant l'erreur qui s'est malheureu­sement produite. Comme tous les colloques, celui­ci contient des communications inégales en intérêt, et certaines d'entre elles ont des caractères de techniCité évidents: par exemple, celle du professeur Weingartner. Mais malgré tout c'est là une exception. Tel quel, ce recueil rendra service et se recommande par sa tenue et la compétence de plusieurs collaborateurs. Une fois de plus on ne peut donc que remercier le fondateur et l'organisateur des colloques de l'Académie. Ils dépassent aujourd'hui le nombre de 25.

Jean-Dominique ROBERT

Louis DVPRÉ. L'autre dimension. Essai de philosophie de la religion. Un vol. 21 x 13 ...