Comptes rendus

RAMIREZ, Santiago M., o.p., Los Dones del Espiritu Santo[Record]

  • Henri-Marie Guindon

COMPTES RENDUS

auteurs se comprennent bien comme venant de la part d'adultes qui ont reçu naguère l'éducation religieuse du catéchisme et la formation philosophico-théologique du thomisme, Mais qu'en est-il des jeunes d'aujourd'hui qui n'ont jamai, entendu parler de saint Thomas, et souvent guère plus des articles du Credo" I\e faudra-t-il pas bientôt reprendre dans une nouvelle élabo­ration la substance re\iglCusc et rationnelle de la foi chrétienne. sous peine de voir nos critiques dénuées de tout sens?

Quoi qu'il en sOit, l'ouvrage représente fort bien et actualise bien opportunément pour nous les nouveaux courants de la pensée théologique, Je le recommande vivement à tous ceux qu'intéressent les questions théologiques, à tous ceux, plus spécialement, qui remettent déjà en question les représentations traditionnelles de Dieu,

Jean RICHARD

Santiago M. RAMI REZ. O,P" Los Dones dei Espiritu Santo, Biblioteca de Teologos Espanoles, vol. 30, C.7, Madrid, 1978, 318 pages, 17 x 24 cm,

L'Auteur est un des grands noms de la théologie espagnole contemporaine et compte sept ouvrages dans cette collection de la Biblioteca de Teologos Espanoles, Le p, Victorino Rodriguez, O,P., à qui l'Auteur, avant de mourir, le 18 décembre 1967, léguait son manuscrit, en publie la traduction espagnole sur l'édition latine parue en 1974 sous le titre: « De Donis Spiritus Sancti ",

Personne ne mettra en doute l'intérêt de cette étude même si originairement elle remonte déjà à plus de cinquante ans. La matière du volume, en effet, est celle d'un cours de théologie morale spéculative donné en deux séries consécutives, en 1929-1931, à des étudiants en théologie de l'Université de Fribourg (Suisse).

Sans négliger pour autant les apports de la théologie positive, \' Auteur s'en tient cependant à la méthode scientifique et spéculative, Dans une première partie, il traite des dons en général; dans la deuxième, des dons en particulier, suivant en cela son maître, saint Thomas qui à la q.68 de la 1a­Ilae parle des dons en général et, dans la Ha-Hae, des dons en particulier en y traitant du don de science et d'intelligence au sujet de la foi (q,g et 9); du don de saJ{esse quand il s'agit de la charité (q,45); du don de conseil à propos de la prudence (q.52). Bien qu'il ait prévu de traiter de celui de piété dans la justice (q.121) et enfin du don deforce avec la vertu du même nom (q, 139), l'Auteur n'a pas été plus loin que celui de conseil, le temps lui ayant probablement manqué pour aborder les dons de la partie affective: force. piété et crainte,

L'exposé se fait à la manière scolastique traditionnelle: énoncé de la question. opinions, solution dans une conclusion suivie de démons­tration syllogistique, La parfaite maîtrise de la matière et du style laissent à l'exposé une apparence de facilité et de simplicité qui rendent la lecture des plus agréables.

Je souligne deux remarques pertinentes du P,V, Rodriguez, en présentant l'œuvre du p, Ramirez, à savoir, d'une part, la tournure anthropocentrique de certaines tendances théo­logiques et spirituelles de notre temps qui s'accordent mal avec le rôle et la doctrine des dons du Saint-Esprit dont la particularité, tant dans le Christ qu'en nous est éminemment divine et, d'autn; part, la multiplication de certains mouvements charismatiques dont le discernement s'avère difficile, La présente étude pourrait aider singulièrement à évaluer et préférer les dons du Saint-Esprit qui sanctifient personnellement à d'autres charismes (grâces datis date ...