You are on Érudit's new platform. Enjoy! Switch to classic view

Affiches et KiosquesPosters and Stands

Évolution des publications de la Société de protection des plantes du Québec au fil des ansEvolution of the Québec Society for the Protection of Plants’ publications over the years

  • Luc Couture

…more information

  • Luc Couture
    Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures,
    Agriculture et Agroalimentaire Canada,
    Québec (Québec),
    Canada G1V 2J3.

Article body

Les Rapports annuels

À l’origine, la Société produisait un rapport annuel sous forme d’un livret plus ou moins volumineux selon les années. En plus des comptes rendus de l’assemblée générale annuelle, ces Rapports annuels comprenaient de nombreux articles de nature scientifique, dont plusieurs avaient été communiqués lors des réunions annuelles. Une compilation des titres des 684 articles parus au fil des ans dans les Rapports annuels a été produite en 1966 par Marc-André Richard :

Richard, Marc-André. 1966. Index des auteurs, Rapports annuels de la Société de Québec pour la protection des plantes 1908-1961. Author Index, 1908-1961 Annual Reports of the Québec Society for the Protection of Plants. Phytoprotection, volume 47, numéro 1, pages 1-29.

Parfois, les rapports de plus d’une année étaient regroupés dans un même fascicule et c’est pourquoi la numérotation des rapports ne suit pas les années d’existence de la Société. La publication des Rapports annuels a été maintenue jusqu’à celui de l’année 1961.

La revue Phytoprotection

Avec la fin des Rapports annuels a pris naissance la revue Phytoprotection, un périodique à trois numéros par année. La première parution de Phytoprotection remonte à juin 1963 (volume 44, numéro 1). Le volume 44 attribué comme point de départ de la revue reflète le fait que Phytoprotection est bel et bien la continuation des Rapports annuels publiés précédemment. Le décalage théorique de deux ans entre le rapport annuel de 1961 et le premier numéro de Phytoprotection correspond en fait au délai de publication du dernier fascicule de rapport annuel qui n’a été disponible qu’en 1963.

Les directeurs successifs de Phytoprotection ont été Jacques Simard, Jean-Jacques Cartier, Irénée Rivard, Claude Richard, Guy Boivin, Anne Légère, Gilles Émond et maintenant Danny Rioux. Avec les années, la revue Phytoprotection a pris un virage presque exclusivement scientifique. Quelques réformes de présentation visuelle et de politique éditoriale sont intervenues en cours de route pour aboutir à la revue que l’on connaît aujourd’hui. Dans le contexte moderne, la concurrence des autres périodiques scientifiques exerce depuis plusieurs années d’intenses pressions sur la régularité de parution de notre revue et impose une réflexion sur son avenir.

Livres sur les noms des ennemis des plantes

Comme les activités de la SPPQ concernent les ennemis des plantes, la Société en est venue à s’intéres-ser à la façon de nommer ceux-ci. C’est ainsi que des comités ont été formés pour élaborer des listes de noms des insectes ravageurs des végétaux ainsi que des maladies des plantes. Quant aux noms des mauvaises herbes, le ministère de l’Agriculture du Québec s’est chargé directement de cette responsabilité. Les comités de la SPPQ ont produit au fil des ans plusieurs éditions de ces listes qui font office de référence au Canada. En voici la nomenclature :

Noms des insectes au Canada

Édition 1 : 1947. W.H. Brittain, G. Gauthier et A.A. Beaulieu (secr.) et comité. Liste officielle des noms français des insectes d’importance économique au Canada. Publié par le ministère de l’Agriculture du Québec en supplément du rapport annuel de 1946 de la Société de protection des plantes du Québec. 66 p. (Fig. 1).

Édition 2 : 1952. W.H. Brittain, G. Gauthier et A.A. Beaulieu (secr.) et comité. Liste officielle des noms français des insectes d’importance économique au Canada / Official List of the French Names of Insects of Economic Importance in Canada. Publié par le ministère de l’Agriculture du Québec en supplément du rapport annuel de 1951 de la Société de protection des plantes du Québec. 73 p.

Édition 3 : 1964. A.A. Beaulieu (prés.), R.O. Paradis (secr.) et comité. Noms français des insectes du Canada et noms latins et anglais correspondants / French Names of Insects of Canada with correspond-ing Latin and English Names. Publié par le ministère de l’Agriculture et de la Colonisation du Québec pour la Société de protection des plantes du Québec. Publication 29. 102 p.

Édition 4 : 1975. P. Benoit (éd. et secr.), A. Doyle (prés.) et comité. Noms français d’insectes au Canada et noms latins et anglais correspondants / French Names of Insects in Canada with corresponding Latin and English Names. Publié par le ministère de l’Agriculture du Québec pour la Société de protection des plantes du Québec. 214 p.

Édition 5 : 1985. P. Benoit (éd. et secr.) et comité. Nomenclatura insectorum canadensium / Noms d’insectes au Canada / Insect Names in Canada. Publié par le Service canadien des forêts, Centre de recherches forestières des Laurentides, pour la Société de protection des plantes du Québec. 299 p.

Édition 5, supplément : 1986. P. Benoit (éd. et prés.) et comité. Nomenclatura insectorum canadensium / Noms d’insectes au Canada / Insect Names in Canada – Supplementum. Publié par le Service canadien des forêts, Centre de recherches forestières des Laurentides, pour la Société de protection des plantes du Québec. 114 p.

Après la publication de l’édition de 1986, les droits de cet ouvrage sur les noms d’insectes ont été cédés à la Société d’entomologie du Canada. L’édition produite par notre Société a servi et sert toujours de base à celle de la Société d’entomologie du Canada.

Noms des maladies des plantes au Canada

Édition 1 : 1961. D. Leblond (secr.), R. Pomerleau et comité. Noms français des maladies des plantes au Canada (avec équivalents anglais) / French Names of Plant Diseases in Canada (with English equivalents). Publié par le ministère de l’Agriculture du Québec en supplément du rapport annuel de 1959 de la Société de protection des plantes du Québec. Publication 263. 169 p. (Fig. 2).

Édition 1, extrait : 1961. R. Pomerleau. Noms français des maladies des arbres au Canada (avec équivalents anglais) / French Names of Tree Diseases in Canada (with English equivalents). Extrait de l’édition 1 qui comprend toute la section des arbres forestiers et d’ornement, avec un index spécifique à cette section. 52 p.

Édition 2 : 1976. J. Santerre (prés.), P.O. Thibodeau (secr.) et comité. Noms des maladies des plantes au Canada / Names of Plant Diseases in Canada. Publié par le ministère de l’Agriculture du Québec pour la Société de protection des plantes du Québec. 288 p.

Édition 3 : 1992. G. Émond (prés.), P.O. Thibodeau (secr.) et comité. Noms des maladies des plantes au Canada / Names of Plant Diseases in Canada. Publié par la Société de protection des plantes du Québec. 477 p.

Édition 3, corrigée : 1996. G. Émond (prés.), J.-G. Parent (secr.) et comité. Noms des maladies des plantes au Canada / Names of Plant Diseases in Canada. Publié par la Société de protection des plantes du Québec. 477 p.

Édition 4 : 2003. L. Couture, J.D. Brisson et G. Émond (éds.) et comité (président et secrétaire : G. Émond). Noms des maladies des plantes au Canada / Names of Plant Diseases in Canada. Publié par la Société de protection des plantes du Québec. 340 p.

Le bulletin Échos phytosanitaires

Dans un effort de communication avec ses membres, la direction de la SPPQ a décidé de créer un organe de diffusion pour les rejoindre. C’est ainsi qu’un premier bulletin, alors nommé Bulletin de nouvelles de la S.P.P.Q., a été transmis aux membres en février 1977 (Fig. 3). Sa rédaction a d’abord été confiée au secrétaire de la Société, Léon Tartier. À compter du deuxième numéro, le titre est devenu Bulletin de nouvelles SPPQ. Vers la fin de 1981, un concours a été lancé parmi les membres pour trouver un nom original à cette publication. Le numéro 13 (juin 1982) annonçait le nom retenu, soit Échos phytosanitaires (Fig. 4), une proposition de M. Henri Généreux.

Voici les noms des différents rédacteurs des Échos phytosanitaires pendant ses années d’existence :

La publication des Échos phytosanitaires s’est maintenue sous diverses formes sur une base de un à trois numéros par année jusqu’en 2000. En 2006, une tentative de relance a été effectuée. C’est ainsi que deux numéros en format électronique ont été affichés sur le site Web de la Société. Malheureusement, l’intérêt pour cette publication n’a pas été suffisant pour garantir son maintien, alors que l’adhésion à la Société était en baisse. Certains signes laissent présager la renaissance des Échos pour 2009, alors que la situation concernant les baisses d’adhésion semble s’être résorbée, voire renversée.

Conclusion

Toutes les publications qui ont marqué l’histoire de la Société de protection des plantes du Québec ont une valeur historique et scientifique inestimable, que ce soit parce qu’elles nous permettent de connaître ce que les différents acteurs en protection des plantes au Québec ont réalisé ou encore pour les informations qu’elles contiennent sur les ennemis des végétaux depuis 100 ans au Québec. Il faudrait sans doute envisager de leur donner une forme permanente et accessible pour consultation par tous dans l’avenir et ainsi revaloriser cette documentation trop facilement exposée à l’oubli.

Figure 1

Les différentes éditions des listes de noms d’insectes publiées par la SPPQ.

Les différentes éditions des listes de noms d’insectes publiées par la SPPQ.

-> See the list of figures

Figure 2

Les différentes éditions des listes de noms des maladies des plantes publiées par la SPPQ.

Les différentes éditions des listes de noms des maladies des plantes publiées par la SPPQ.

-> See the list of figures

Figure 3

Le premier Bulletin de nouvelles de la S.P.P.Q.

Le premier Bulletin de nouvelles de la S.P.P.Q.

-> See the list of figures

Figure 4

Les Échos phytosanitaires.

Les Échos phytosanitaires.

-> See the list of figures