Introduction

MULTIMODALITÉ ET ESPACES NUMÉRIQUES : CRÉER, COMMUNIQUER, ENSEIGNER[Record]

  • Marie-Manuelle Silva,
  • Jean-François Boutin and
  • Carlos Valcárcel Riveiro

…more information

  • Marie-Manuelle Silva
    Universidade do Minho

  • Jean-François Boutin
    Université du Québec à Rimouski

  • Carlos Valcárcel Riveiro
    Universidade de Vigo

Le présent volume de la revue R2LMM accueille une sélection d’articles produits à la suite des réflexions partagées par un groupe international de chercheurs et de chercheuses dans le cadre du colloque « Multimodalité et espaces numériques : créer, communiquer, enseigner » qui a eu lieu en 2018 sur le campus de Pontevedra de l’Université de Vigo en Espagne. L’objectif de cette publication est de contribuer à une réflexion plus ample, menée lors des dernières décennies, sur le renouvellement du champ de la didactique et la redéfinition des espaces et pratiques d’enseignement-apprentissage depuis l’avènement du numérique. Elle se penche sur les interactions entre les domaines en contact avec les arts, les humanités et la multimodalité numérique ainsi que sur le lien social que certains processus de création prévoient et programment. Les contributions ici rassemblées examinent les manières dont les productions des créateurs et créatrices sémionautes explorent, analysent, agencent, combinent aussi bien les codes que les langages, les discours et la connaissance, tout en programmant des interactions possibles avec des communautés de récepteurs et réceptrices susceptibles de participer en retour au processus de création de ces productions. Elles contribuent ainsi à une meilleure compréhension de la façon dont les jeunes générations de publics scolaires et universitaires se sont emparées de l’espace numérique pour proposer de nouvelles formes d’expression multimodales, ouvertes et collaboratives, et partager de nouvelles formes de sociabilité. Elles abordent par ailleurs la question des effets de ces pratiques et de leur support technique sur les catégories et les genres traditionnels ou institués, leurs limites s’étant déplacées et leurs langages hybridés, en même temps que se sont multipliées les cultures et les formes de communication et d’échanges multimodaux. Les articles qui constituent ce numéro ont trait aux postures, stratégies et méthodologies permettant d’interpréter les créations numériques et les dispositifs de cocréation qu’elles augurent, qui supposent des compétences d’ordre cognitif, affectif, pragmatique, sémiotique ou textuel. Ils proposent des éléments de réponse à des questionnements et défis, connus pour certains, mais que la généralisation du numérique actualise et appelle à (re)penser : l’intégration des nouvelles formes de littératie en classe et leur propension à se constituer ou se décliner en enseignables légitimes pour des disciplines définies (cours de littérature, de langues, de communication, en relation avec les arts); les postures didactiques et les usages scolaires susceptibles d’en advenir; l’impact des créations numériques sur le renouvellement et l’opérationnalité des pratiques de classe et les pratiques de lecture/spectature et d’écriture/production auxquelles elles peuvent donner lieu; l’élaboration d’outils d’étayage pour l’appréhension de la spécificité des esthétiques/poétiques et régimes de construction du sens des productions artistiques numériques multimodales; la co-construction d’une compétence médiatique fondée sur une posture socialement et politiquement responsable. Afin de mieux situer sa contribution à la réflexion commune partagée dans ce volume, Brahim Azaoui propose une mise au point solide et éclairante sur la transdisciplinarité et la polysémie du terme multimodalité, selon une perspective à la fois diachronique et synchronique, pour faire le point sur l’évolution du terme et évoquer les épistémologies que sa plasticité convoque et met en tension. Il s’intéresse ensuite à la multimodalité dans le contexte particulier des interactions didactiques, en s’interrogeant sur la relation entre l’intégration des TICE et l’action multimodale enseignante, plus spécifiquement du point de vue du comportement proxémique, avec pour ligne d’horizon la formation enseignante. Sylvie Lorenzo et Xavier Lorenzo s’intéressent à la multimodalité du point de vue de la construction et de l’engagement du sujet ...