Notes de lecture

Alfredo Morabia, Médecine et socialisme : politiques sanitaires en Suisse et dans les sociétés capitalistes avancées, Éditions d’En Bas, Lausanne, 1983, 195 p.[Record]

Alfredo Morabia, Médecine et socialisme : politiques sanitaires en Suisse et dans les sociétés capitalistes avancées, Éditions d'En Bas, Lausanne, 1983 (195 p.) Éditions d'En Bas, Case 304, 1017 Lausanne 17, Suisse En prenant l'exemple de la Suisse, ce livre met en évidence les mécanismes par lesquels la politique sanitaire dans les sociétés capitalistes avancées devient celle du Capital et constitue la négation des besoins sociaux et des revendications des travailleurs. Pour l'auteur, membre de l'Association des médecins progressistes genevois et du syndical suisse des services publics, la crise de cette médecine capitaliste, de même que celle du mythe de l'État social, indique l'urgence d'une nouvelle politique sanitaire. En se référant aux expériences sociales dans le domaine de la santé, l'auteur montre comment le mouvement ouvrier et les mouvements sociaux des années soixante-dix ont ébauché la perspective d'un autre système sanitaire : décentralisé, démocratique, axé sur la protection de la santé et la prévention de la maladie. Une médecine socialisée. Une médecine des travailleurs.