You are on Érudit's new platform. Enjoy! Switch to classic view

Recensions

Potvin, P. (2012). Prévenir le décrochage scolaire. Mieux comprendre la réussite ou l’échec scolaire de nos enfants et adolescents. Longueuil, Québec : Béliveau éditeur

  • Édith Jolicoeur

…more information

  • Édith Jolicoeur
    Université du Québec à Rimouski

Cover of La littérature de jeunesse : le lecteur, l’oeuvre, les passeurs et le passage, Volume 39, Number 1, 2013, pp. 7-255, Revue des sciences de l’éducation

Article body

Le livre Prévenir le décrochage scolaire. Mieux comprendre la réussite ou l’échec scolaire de nos enfants et adolescents se lit rapidement et possède un style d’écriture facile d’accès sans être simpliste. Plusieurs y trouveront leur compte, tant du côté des acteurs du milieu scolaire que de celui des étudiants en éducation, des futurs chercheurs ou tout simplement des parents qui désirent mieux comprendre un phénomène complexe engendré par plusieurs facteurs.

Après un survol des principaux déterminants de la réussite éducative, l’ouvrage traite plus en profondeur de trois d’entre eux : l’élève, l’école et la classe puis les parents. Enfin, une dernière section intitulée L’innovation et le changement des pratiques présente un propos juste et instructif au sujet des nécessaires changements de pratique du milieu scolaire pour favoriser la réussite éducative. Toutefois, ce chapitre aurait pu s’insérer à la suite de ceux traitant du deuxième déterminant, L’école et la classe, pour contribuer à l’harmonie d’ensemble et conserver le rythme bien établi.

L’information est apportée de façon logique, et permet au lecteur de lire le livre en continu ou de se diriger directement à la section ou au chapitre qui l’intéresse. C’est probablement en voulant permettre au lecteur de comprendre chaque chapitre comme un tout que certaines notions en viennent à être redondantes. D’ailleurs, Prévenir le décrochage scolaire bénéficierait de l’ajout de quelques schémas ou tableaux pour illustrer ses propos, notamment lorsqu’il est question des 28 facteurs influençant les apprentissages scolaires des élèves (Wang, Haertel et Walbert, 1990).

Les chapitres de chaque section se terminent tous par des pistes d’intervention qui soulageront sans doute parents et intervenants du milieu scolaire. De plus, l’introduction et la conclusion de chaque chapitre permettent de bien situer le lecteur et de saisir, en quelques lignes, l’essentiel de son contenu.

Les informations sont appuyées de plusieurs référents théoriques et offrent un point de départ fort pertinent aux chercheurs qui s’intéressent à la problématique du décrochage scolaire. D’ailleurs, une des forces de cet écrit est de révéler et de mettre en relation différents points de vue, particulièrement dans le chapitre « Les garçons et l’école », où l’état de la question ne fait pas l’unanimité. Une bonne part des références sont actuelles, tandis que les plus anciennes sont souvent des incontournables. L’auteur présente également des méta-analyses et des études longitudinales qui donnent du poids à ses propos.

L’ouvrage se termine par un chapitre qui contient des références et des outils pour permettre de soutenir des interventions en faveur de la réussite éducative. En plus d’être actuelles, ces références sont, pour la plupart, gratuites et accessibles par Internet. Autre aspect intéressant, l’auteur présente, après sa conclusion, un glossaire qui permet au lecteur de comprendre, en quelques lignes, certaines expressions reliées au monde de la réussite éducative.

Appendices