Les livres

Economic Survey of Europe, 1956, par la COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L’EUROPE, Nations-Unies. Un vol., 8¼ po. x 11, broché, environ 400 pages. — NATIONS-UNIES, Genève, 1957[Notice]

  • Jacques Parizeau
Economic Survey of Europe, 1956, par la Commission Économique pour l'Europe, Nations-Unies. Un vol., 8J^ po. x 11, broché, environ 400 pages. —: Nations-Unies, Genève, 1957. ■ Chaque année les services régionaux du conseil .économique et-social des Nations-Unies publie;un rapport sur la zone géographique dont ils sont chargés. Nous avons à plusieurs reprises commenté dans L'Actualité Economique certains de ces rapports, en raispn.de l'intérêt de leurs rubriques,- qui ne sont pas régulières et qui changent d'une année à l'autre. En fait chaque rapport- annuel est formé d'une étude de conjoncture générale et d'études particulières de certains secteurs économiques dont l'intérêt épisodique ou permanent justifie une étude plus ou moins approfondie. Le dernier rapport sur .la situation de l'Europe, comporte plusieurs études d'une grande originalité. La première partie du rapport est consacrée au développement actuel et aux plans quinquennaux des pays d'Europe orientale et de l'URSS. Depuis deux ans, une masse importante de statistiques autrefois secrètes ont été publiées par les autorités soviétiques. La publication de ces données étant graduelle, il est difficile pour le non-spécialiste de suivre le déroulement des opérations. Le rapport des Nations-Unies met la question au point en compilant l'ensemble —182 —LES LIVRES des données actuellement disponibles et en esquissant les traits dominants d'une situation en voie d'éclaircissement. L'étude de la conjoncture de l'Europe de l'Ouest fait apparaître un ralentissement sensible de la croissance économique qui s'est manifestée depuis quelques années. En soi, cette étude ne présenterait qu'un intérêt relatif si elle n'aboutissait pas aux projets de marché commun européen. Le rapport dégage les bases de la distribution du commerce existant entre les pays du marché commun et entre ces derniers et le reste du monde, puis présente l'état actuel des droits de douane imposés par chacun des pays intéressés et collige ainsi une documentation irremplaçable pour ceux qui s'intéressent à la question. Les deux dernières parties du rapport traitent des problèmes de transports et de la structure des revenus en Europe de l'Ouest, deux domaines mal connus où la documentation est pauvre et fragmentaire et où les études des Nations-Unies présentent des conclusions en bonne partie inédites. La documentation des Nations-Unies est d'une extrême inégalité. Aussi doit-on souligner la publication de certains textes qui sortent de l'ordinaire et sont remarquables par les renseignements qui y paraissent aussi bien que par l'analyse qui en est faite. Jacques Parizeau