Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Comptes rendus bibliographiques

DESHAIES, Michel (2011) Atlas de l’Allemagne. Les contrastes d’une puissance en mutation. Paris, Autrement, 80 p. (ISBN 978-2-7467-1545-5)

  • Philippe Boulanger

…plus d’informations

  • Philippe Boulanger
    UFR, Géographie et aménagement, Université Paris-Sorbonne

Logo de Cahiers de géographie du Québec

Corps de l’article

Michel Deshaies (Université de Nancy II) réalise un ouvrage de qualité pour comprendre les forces et les mutations, les contrastes spatiaux et les problèmes de la puissance allemande. « L’Allemagne, écrit l’auteur, apparaît ainsi plus que jamais comme un pays aux multiples visages où l’unité politique retrouvée est confrontée aux divisions de plus en plus profondes de la société. » Dans le contexte géopolitique actuel de l’Union européenne, la place pivot de cet État, sur les plans politique et économique, se révèle essentielle et l’ouvrage nous en donne toutes les clefs. Celui-ci s’articule en sept parties majeures, déclinées chacune en plusieurs thèmes : le peuple et son territoire ; l’Allemagne multiple ; une société postmoderne rétrécissant ; Made in Germany ; villes, culture et aménagement du territoire ; les enjeux environnementaux ; une nouvelle place en Europe et dans le monde.

L’ouvrage nous présente un pays fortement urbanisé, un multiculturalisme croissant, surtout dans les grandes villes de l’Ouest et à Berlin, un système industriel toujours performant et une transition réussie vers les hautes technologies, une économie exportatrice puissante. Le pays doit aussi faire face à de nouveaux défis comme la gestion des problèmes environnementaux, le déclin démographique et le vieillissement de sa population, les inégalités économiques et sociales qui font découvrir de nouveaux contrastes régionaux, entre l’Est et l’Ouest dont les écarts tendent à diminuer, entre un Nord industriel et un Sud plus dynamique en Allemagne de l’Ouest. Tous ces aspects sont clairement abordés à partir d’un texte dense et précis, de nombreuses cartes à différentes échelles, une approche de synthèse bien argumentée avec des exemples précis (les mutations des industries de la Ruhr, les changements urbains à Berlin, les conséquences de l’exploitation du lignite dans la région de Cologne, les entreprises allemandes en France, la capitale financière de Francfort-sur-le-Main, le polycentrisme des foyers culturels et universitaires qui sont à la base du rayonnement économique et Volkswagen dans le monde, entre autres thèmes).

Au final, cet atlas de l’Allemagne constitue une somme d’informations mises à jour incontournable pour aborder les mutations et le rayonnement de cet État central de l’Europe.