Notes de lecture

David CHEAL, dir. 2003. Vieillissement et évolution démographique au Canada. Les Presses de l’Université de Montréal, 293 p. + table des matières.[Notice]

  • Hervé Gauthier

…plus d’informations

  • Hervé Gauthier
    Institut de la statistique du Québec

Il s’agit d’un ouvrage collectif rédigé dans le cadre d’un programme fédéral visant à intégrer le développement des politiques publiques et le travail des chercheurs et universitaires. Les études issues de ce programme établissent une synthèse des connaissances sur les enjeux à long terme auxquels est confronté le gouvernement du Canada. Jusqu’à présent, six des huit études prévues ont paru, en anglais et en français, dont celle-ci sur le vieillissement démographique. Malgré son titre, en dehors de l’analyse des familles, des états matrimoniaux et des descendances (chapitre 4), l’ouvrage ne traite que très peu des tendances démographiques elles-mêmes. Il aborde toutefois un large éventail de variables qui sont reliées à l’évolution démographique et aux incidences de cette évolution dans les domaines sociaux, économiques et politiques. Dans le chapitre premier, David Cheal expose ce qui semble avoir motivé les auteurs. Après avoir fait la liste d’un certain nombre de conséquences négatives attribuées au vieillissement démographique, il affirme qu’il faut éviter que « la panique ne nous précipite nous-mêmes dans une position alarmiste » (p. 13). Le Petit Larousse définit un alarmiste comme « une personne qui répand des propos, des bruits alarmants, souvent imaginaires ». En fait, les auteurs de Vieillissement et évolution démographique au Canada craignent que la peur du vieillissement démographique soit néfaste à une prise de décision éclairée de la part des autorités gouvernementales. Même si on rencontre des exagérations dans certains travaux traitant des incidences du vieillissement démographique, je pense qu’il ne faut pas non plus devenir allergique à l’argument démographique. Lorsque le rapport Cofirentes+ a été publié au Québec, en 1977, recommandant une hausse des cotisations du Régime de rentes du Québec, les auteurs de Vieillissement […] l’auraient peut-être jugé alarmiste. Pourtant, ce n’est que 20 ans plus tard que le taux de cotisation du Régime a été relevé ! J’ai une autre remarque générale. L’objet de l’ouvrage est de montrer qu’il n’y a pas que le facteur démographique, et qu’il faut prendre en considération l’ensemble des facteurs qui influencent le cours des choses. En fait, l’idée est même avancée que ce sont souvent les mécanismes sociaux actuels qui font que la tendance démographique paraît inquiétante. Il suffirait dès lors de modifier ces caractéristiques sociales inappropriées pour enlever au vieillissement démographique son caractère menaçant. Susan A. McDaniel cite Hanna van Solinge et al. sur cette question (p. 33 : « Les populations qui vieillissent ne sont pas […] des menaces insurmontables; elles dévoilent simplement les faiblesses des accords sociaux dans la correction des défaillances du marché »). Lorsque je lisais ces lignes, les nouvelles faisaient état de manifestations et de grèves en France contre le projet du gouvernement de hausser le nombre d’années nécessaires pour bénéficier d’une pleine retraite : le gouvernement essayait d’adapter les mesures sociales au vieillissement à venir et rencontrait une forte résistance; déjà, en 1995, une tentative similaire avait fait tomber le gouvernement. Pourquoi faire appel à l’actualité dans un commentaire sur un livre de nature scientifique ? L’exemple français, tout récent, illustre les difficultés que les gouvernements rencontrent lorsqu’ils veulent modifier certaines règles. Modifier les structures sociales ne sera pas nécessairement facile. David Cheal le reconnaît d’ailleurs dans le chapitre premier : les attentes des travailleurs âgés sur « l’âge de la retraite et l’équilibre entre le travail et les loisirs ne seront pas faciles à changer » (p. 25). Au-delà de ces considérations préliminaires, l’ouvrage est une mine de réflexions, d’informations et de références sur une série de variables pertinentes dans l’examen ...

Parties annexes