Notices bibliographiques

Acta Oeconomica, Periodical of the Hungarian Academy of Sciences. Budapest, Akadémiai Kiado, Volume 30, No 1, 1983, 144 p.[Notice]

  • Paul Pilisi

4. NOTICES BIBLIOGRAPHIQUES

ACTA OECONOMICA, Periodical of the Hungarian Academy of Sciences. Budapest, Akadémiai Kiado, Volume 30, No 1, 1983, 144 p.

La revue biennale de langue anglaise de l'Académie des Sciences de Hongrie propose au lecteur averti des études relatives aux problèmes de Véconomie mondiale, du Comécon et de la Hongrie. A côté d'une approche marxiste normative, les éléments d'analyse empiriques assurent à la revue une place complémentaire parmi les revues spécialisées occidentales.

En ce qui concerne les problèmes économiques internationaux, voir la crise économique, J. BOGNAR propose « l'harmonisation globale » des différentes politiques économiques. Or, il reconnaît qu'une telle harmonisation est pratiquement impossible étant donné que V environnement politique international est hostile à une telle entreprise. De l'avis de l'auteur, il faudrait promouvoir le rôle des organisations internationales dans le processus d'harmonisation souhaitable. M. Simai analyse les fondements théoriques du processus d'internationalisation de l'économie en regard de l'interdépendance économique et de ses conséquences politico-économiques. Quant à l'analyse comparative du « processus d intégration » au sein de la Communauté européenne et du COMECON, l'auteur reprend des thèses soviétiques. On constate de nouveau que les termes « intégration » et «communauté » désignent deux notions et réalités différentes à l'Est et à l'Ouest. Quoi penser de « V intégration des républiques soviétiques en URSS » par rapport à la planification centralisée?

M. NYERS, « père » de la réforme économique hongroise de 1968, expose, analyse et évalue les tendances et les réformes de coopération au sein du COMECON. Cet aperçu histo-rico-économique met objectivement en relief « l'homogénéité du système social socialiste » et le caractère « hétérogène des conditions économiques » (n. 40) quant à la coopération

entre l'économie soviétique et les « économies nationales plus petites », M. NYERS identifie les postulats des analyses occidentales et marxistes.

Les essais concernant les « ajustements est-européens », et tout particulièrement celui effectué par la Hongrie, reconnaissent implicitement les effets du système économique des pays occidentaux sur l'économie socialiste. Par le fait même que les pays socialistes ne disposent pas de monnaies convertibles dans le système monétaire occidental, ils subissent de façon désavantageuse, voire drastique, les fluctuations monétaires des pays industrialisés. La Hongrie, après avoir effectué une réforme économique en 1968, dispose de conditions générales mieux adaptées aux relations commerciales Est-Ouest que la plupart des pays du COMECON. Ces conditions pourraient encore être améliorées dans la mesure où la Hongrie serait admise au FMI.

La revue « Acta Oeconomica » constitue une source d'information complémentaire pour les lecteurs avertis sur les questions et problèmes économiques et socio-politiques des pays de l'Est.

Paul Pilisi

Département des sciences humaines Université du Québec à Chicoutimi

Bew, Paul, Gibbon, Peter et Patterson, Henry. The State in Northern Ireland, 1921-72. Dover (N.H.), Manchester Uni-versity Press, 1983, 240 p.

Le parti unioniste ulstérien a eu une longue histoire comme mouvement populaire réunissant les ouvriers protestants aux capitalistes. Une telle conduite ne conforme pas à la norme marxiste, donc les théoriciens marxistes ont qualifié le loyalisme ulstérien de frime, soutenue par les artifices de l'impérialisme britannique. En 1977 on a ouvert les archives de V état nord-irlandais de la période depuis son origine en 1921 jusqu'à 1947 et trois adeptes marxistes des sciences sociales en ont fait une étude systématique. Ils ont aperçu que