En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. Cependant, afin de respecter les directives gouvernementales, l’équipe d’Érudit est désormais en mode télétravail, et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Publications et ressources

Pour que l’Europe passe à l’actionRéseau européen Éducation à l’environnement et au développement durable

Couverture de Entre deux mondes, la recherche associative en éducation à l'environnement, Volume 13, numéro 1, 2016, Éducation relative à l'environnement

Corps de l’article

Fig. 1

-> Voir la liste des figures

C’est à Lyon, en mars 2013, que le Groupe Régional d’Animation et d’Initiation à la Nature et l’Environnement (GRAINE Rhône-Alpes) et le Collectif Français pour l’Éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) ont initié les Journées européennes de l’EEDD. Les deuxièmes Journées ont eu lieu à Bergame (Italie) en 2014 et les troisièmes, à Barcelone en 2015.

C’est dans le cadre de ces dernières Journées qu’a été rédigé le Manifeste « Pour que l’Europe passe à l’action » qui vise à recadrer l’Éducation à l’environnement et au développement durable comme un projet éducatif pour la société d’aujourd’hui et de demain. Ce Manifeste part du constat que de nombreux textes officiels, européens et internationaux, reconnaissent et officialisent l’importance de l’EEDD, mais que ceux-ci ne sont pas, ou peu, suivis d’application et de soutien sur le terrain, à l’échelle des pays et des territoires. Ce Manifeste s’est donc construit autour de 20 propositions d’action discutées lors des premières Journées européennes. Celles-ci concernent l’éducation formelle et non-formelle, le monde du travail, la professionnalisation des acteurs, l’évaluation, les politiques européennes et autres secteurs.