En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. Cependant, afin de respecter les directives gouvernementales, l’équipe d’Érudit est désormais en mode télétravail, et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Publications et ressources

La Conscience ÉcologiqueOuvrage d’Aldo Leopold (2013)

Couverture de Entre deux mondes, la recherche associative en éducation à l'environnement, Volume 13, numéro 1, 2016, Éducation relative à l'environnement

Corps de l’article

Fig. 1

-> Voir la liste des figures

Aldo Leopold (1887-1948), forestier et protecteur de la nature, est un pionnier américain de l’écologie. Pêcheur et chasseur passionné, il est considéré comme l’un des pères de la gestion et de la protection de la nature aux États- Unis. Il a considérablement influencé le développement de la philosophie de l’écologie. Cette anthologie compte 15 textes d’Aldo Leopold, inédits en français qui ont été choisis par Jean- Claude Génot (écrivain et forestier) et Daniel Vallauri (écologue forestier, WWF). Mexique, États-Unis, Allemagne : on y voit le forestier affûter son savoir écologique et élaborer son « éthique de la terre ».

L’ouvrage se termine par quatre textes qui parlent de l’héritage laissé à la communauté par Aldo Leopold : La cabane revisitée (Till Meyer), L’héritage d’Aldo Leopold (Wallace Stegner), L’élaboration de « l’éthique de la terre » (Curt Meine) et L’esthétique de la terre (J. Baird Callicott).

Dans une langue claire, précise, dépouillée, on découvre la pensée écologiste à l’état naissant. Aldo Leopold a conduit une génération à une nouvelle perception de la nature, et à une nouvelle vision de la relation avec le monde naturel.