Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Théâtrographie de Jean Genet au Québec de 1956 à nos jours

  • Hervé Guay,
  • Roxanne Sévigny et
  • Marie-Noëlle Lavertu
Couverture de Jean Genet, le Québec et l’Amérique,                Volume 51, numéro 1, 2015, p. 5-161, Études françaises

Corps de l’article

Cette théâtrographie recense les productions de qualité professionnelle, présentées au Québec, des pièces de Jean Genet. Elle inclut également les adaptations scéniques de ses oeuvres ainsi que les spectacles où des extraits substantiels de ses textes ont été utilisés. Les productions des écoles de théâtre y font bonne figure, en particulier celles réalisées par André Brassard, étant donné l’attention dont il est l’objet dans ce dossier. Un astérisque suit la mention des mises en scène effectuées dans des écoles de théâtre pour les distinguer des autres productions. La mention des réalisations étrangères présentées en sol québécois est suivie de deux astérisques. On notera également que les mises en scène de Genet présentées au Centre national des arts (CNA), pourtant situé à Ottawa, en Ontario, ont été intégrées à cette théâtrographie. Ceci s’explique par la proximité géographique et culturelle du Théâtre français du CNA avec le milieu théâtral québécois. Non seulement bien des artistes québécois de la scène y travaillent-ils, mais le public de l’Outaouais est nombreux à fréquenter sa programmation ou à y être abonné. Quand il était possible de le faire, les dates des représentations ont été spécifiées. Par ailleurs, en dépit de multiples vérifications, il n’a pas été possible de confirmer par plus d’une source l’existence de deux productions. Selon l’Encyclopédie canadienne, The Blacks, mise en scène de Terry Donald, production du Black Theatre Workshop, aurait été joué au Centaur en 1976 ; d’après Jeu, Madame s’emporte, adaptation des Bonnes du groupe Theatram, aurait été présenté en Mauricie la même année. En l’absence de preuves mieux étayées, nous avons préféré les exclure de notre liste.

1956

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Marcel Sabourin, Théâtre de Dix Heures, Montréal, automne 1956.

1964

Haute surveillance de Jean Genet, mise en scène de Marc Chartier, Théâtre des Saltimbanques, Montréal, 6, 8, 9 et 10 octobre 1964.

1965

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Normand Choquette, Théâtre des Saltimbanques, Montréal, novembre 1965.

1966

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Mouvement contemporain, Le Patriote, Montréal, du 27 mai au 10 juillet 1966.

1968

Cérémonie de la démence autour des Bonnes de Genet, mise en scène d’André Brassard, Mouvement contemporain, Bibliothèque nationale du Québec, Montréal, du 2 au 4 mai 1968.

1971

The Maids de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Théâtre Centaur, Montréal, du 24 novembre au 19 décembre 1971.
Le balcon de Jean Genet, mise en scène de Jean-Luc Bastien, Collège Lionel-Groulx, Sainte-Thérèse.*
The Balcony de Jean Genet, mise en scène de Tibor Egervari, École nationale de théâtre du Canada, Monument-National, Montréal, mars 1971.*

1972

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Denise Pelletier, Théâtre français du Centre national des arts, Ottawa, les 5, 8, 10, 13, 18 et 21 avril 1972.
Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Raymond Royer, Le Patriote, Montréal, du 29 mars au 30 avril 1972.

1973

Le balcon de Jean Genet, mise en scène de Guillermo de Andrea, Conservatoire d’art dramatique de Québec, Théâtre du Conservatoire, du 23 au 26 février 1973.*

1976

The Blacks de Jean Genet, mise en scène d’Arleigh Peterson, production de Revue Théâtre, Montréal, du 31 janvier au 21 février 1976.

1977

Le balcon de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Théâtre du Nouveau Monde, Montréal, du 20 mai au 11 juin 1977.

1980

Claudel, Genet et Tremblay, collage et mise en scène d’André Brassard à partir d’extraits des Nègres, des Bonnes et des Paravents, Monument-National, Montréal, du 19 au 23 février 1980.*

1981

Haute surveillance de Jean Genet, mise en scène de Bernard Lavoie, École supérieure de théâtre, Université du Québec à Montréal, Studio Alfred-Laliberté, 1981.*

1982

Les paravents de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, École nationale de théâtre du Canada, Monument-National, Montréal, du 23 au 27 février 1982.*

1983

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Louise Arbic, École supérieure de théâtre, Université du Québec à Montréal, Studio d’essai Claude-Gauvreau, 1983.*

1984

Le miracle de la rose, adaptation scénique et mise en scène de Gabriel Arcand, Théâtre de la Veillée, Montréal, du 31 mai au 16 juin 1984, du 18 octobre au 3 novembre 1984 et les 6, 7 et 8 juin 1985.
Genet’s collage de textes, d’après Jean Genet, mise en scène de Pierre A. Larocque, École supérieure de théâtre, Université du Québec à Montréal, Studio Alfred-Laliberté, 1984.*

1985

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Théâtre français du Centre national des arts, Ottawa, du 12 avril au 11 mai 1985.

1987

Genet’s, texte et mise en scène de Pierre A. Larocque, Opéra-Fête, Théâtre de l’Eskabel, Montréal, du 2 au 27 septembre 1987.
Les paravents de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Théâtre français du Centre national des arts, Ottawa, du 12 au 21 février 1987, et au Théâtre du Nouveau Monde, Montréal, du 3 au 28 mars 1987.

1988

Le balcon de Jean Genet, mise en scène de Dominic Vallée, Cégep de Saint-Hyacinthe, 1988.*

1992

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de René-Richard Cyr, Espace Go, Montréal, du 13 octobre au 14 novembre 1992.

1994

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de René-Richard Cyr, Théâtre du Trident, Québec, du 8 novembre au 3 décembre 1994.

1995

Les paravents de Jean Genet, mise en scène d’Henri Chassé, Collège Lionel-Groulx, Sainte-Thérèse, 1995.*
Les Nègres de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, École nationale de théâtre du Canada, Montréal, semaine du 8 mars 1995.*

1996

Splendid’s de Jean Genet, mise en scène de Rodrigue Villeneuve, Les Têtes heureuses, Chicoutimi, du 31 octobre au 30 novembre, 1996.

1998

Avec les bonnes (d’après Jean Genet), adaptation et mise en scène de Marcel Pomerlo, Momentum, Montréal, les 17, 18, 19 et 20 juin 1998.

2000

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Carmen Jolin, Théâtre Prospéro, Montréal, du 18 janvier au 12 février 2000.
Les bonnes de Jean Genet, mise en espace de Jacques Crête, Théâtre de l’Eskabel, Trois-Rivières, les 31 mars, 1er avril, 7, 14, 21, 28 octobre et 4 novembre 2000.

2001

Elle de Jean Genet, mise en scène d’André Brassard, Théâtre de l’Utopie, au Théâtre Prospéro, du 9 octobre au 4 novembre 2001.
Les bonnes de Jean Genet, mise en scène d’Alfredo Arias, Groupe Tsé et Athénée, Théâtre Louis-Jouvet (France), Espace Go, Montréal, du 26 au 29 septembre 2001.**

2003

Le balcon de Jean Genet, mise en scène de Jean-Stéphane Roy, Cégep de Saint-Hyacinthe, mai 2003.*

2005

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Jacques Rossi, Marianne et fils, Théâtre La Chapelle, Montréal, du 27 septembre au 15 octobre 2005.

2006

Le boxon, d’après Le balcon et Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de René-Richard Cyr, École nationale de théâtre du Canada, Monument-National, Montréal, du 7 au 12 novembre 2006.

2010

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Gaétan Paré, Gros bison & autres propensions, Balustrade du Monument-National, Montréal, du 13 au 21 août 2010.

2012

Les bonnes de Jean Genet, mise en scène de Marc Béland, Théâtre du Rideau Vert, Montréal, du 27 mars au 28 avril 2012.
Le balcon de Jean Genet, mise en scène de Marc Béland, École supérieure de théâtre, Université du Québec à Montréal, Studio Alfred-Laliberté, du 7 au 10 novembre 2012.*

2013

La dernière interview, d’après l’entrevue de Jean Genet par Nigel Williams diffusée à la BBC en 1985, mise en scène de Catherine Boskowitz, Compagnie ABC (France), Espace libre, Montréal, du 2 au 6 avril 2013.**