Comptes rendus

Center for the Study of Early Man (1986) : Current Research on the Pleistocene, Vol. 3, University of Maine at Orono, vii + 130 p., 15 fig., 1 tabl., 15 x 22,5 cm, 12$ US en Amérique du Nord, 18$ US ailleurs dans le monde, 15$ pour les institutions.[Notice]

  • Jean-Marie M. Dubois

Current Research on the Pleistocene est une revue publiée une fois l'an depuis 1984. L'objectif de la revue est de faire le point sur les recherches interdisciplinaires relatives au peuplement et aux environnements des Amériques avant 10 000 BP. On considère aussi que les recherches faites en Asie du nord-est sont importantes à la compréhension du sujet, principalement celles du nord-est de la Chine, de la Corée du Japon et de l'est de la Sibérie. La revue accepte donc les contributions en d'autres

langues que l'anglais, pourvu qu'elles soient accompagnées d'une traduction en anglais.

Le volume 3 est de bonne facture, très bien imprimé et les figures sont claires. Y sont rassemblés 45 notes de recherche, toutes rédigées en anglais, sauf une en chinois. Mis à part les cinq notes sur l'Asie, écrites par des Chinois ou des Japonais, presque toutes les autres viennent de chercheurs des États-Unis, sauf trois par des Canadiens, deux par des Argentins et une par un Vénézuélien.

Chaque note, de une à trois pages, présente une synthèse de l'état de la recherche avec les principaux résultats et des références pertinentes. Le thèmes abordés sont l'archéologie en général (13 notes), les études lithiques (5 notes), les techniques et méthodes (3 notes) qui auraient pu être intégrées à l'une ou l'autre des autres rubriques, la taphonomie ou l'étude des modifications des os (3 notes), les paléoenvironnements identifiés grâce aux plantes, les vertébrés et les invertébrés (11 notes), les paléoenvironnements identifiés grâce aux méthodes des sciences de la Terre (5 notes) et, enfin, des études sur l'Asie (15 notes).

Quelques notes présentent un intérêt immédiat pour le Quaternaire du Canada : "A Late Pleistocene and Holocene archaeological sequence in central Maine ", par J.B. Petersen ; " Late Paleoindian remains from Maine", par J.B. Petersen, N.D. Hamilton, R.A. Doyle et D. Sanger; " A mammoth measure of time : molar com-

pression in Mammesthus from the Old Crow basin, Yukon Territory, Canada ", par CS. Churches ; " Geoarchaeology investigations at the Cummins Paleoindian Site, Thunder Bay, Ontario", par P.J. Julig, J. MacAndrews et W.C. Mahaney.

La revue présente aussi des cartes de localisation des régions présentées, de même qu'un index des auteurs, des sujets et des noms de lieux.

Cette revue est une heureuse initiative, car, dans un même volume et une fois l'an, il est possible d'avoir une vue d'ensemble des travaux sur le sujet. Cependant, vu la faible participation de chercheurs à l'extérieur des États-Unis, le but n'est pas atteint. Le centre fait-il tous les efforts nécessaires ? Contacte-t-il systématiquement les chercheurs de l'extérieur des États-Unis directement ou par l'entremise des différentes associations de quaternaristes ou d'archéologues ?

À la fin du volume, on trouve une liste des thèses récentes, soit seize en 1984 et 1985. Ce n'est là qu'une partie de ce qui a été produit en Amérique du Nord pendant ces deux années puisque les thèses ont été sélectionnées uniquement à partir d'une liste de Micro-Film International. Ainsi, on n'y trouve que quatre thèses du Canada, des universités de Western Ontario, Toronto et Simon Fraser, malgré la diversité des rubriques : anatomie, anthropologie, botanique, géographie physique, géochimie, géologie, paléoécologie, paléontologie, paléozoologie et palynologie.

Jean-Marie M. DUBOIS Université de Sherbrooke