Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Chronique d’archives

  • Martine Rodrigue

…plus d’informations

  • Martine Rodrigue
    Conseillère en archivistique (Hydro-Québec)
    Coadministratrice du Réseau des services d’archives du Québec (RAQ)

Couverture de Volume 66, numéro 1, été 2012, p. 5-140, Revue d’histoire de l’Amérique française

Corps de l’article

Archives Passe-Mémoires, C. P. 44567, Succ. Barclay, Montréal, Québec, H3S 2W6 www.archivespassememoire.org

Archives Passe-Mémoires a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds G.B. (APM15). – 1958-1983 – 0,08 m de documents textuels, soit 4 cahiers de journal personnel, des articles de journaux, des poèmes, des dessins et de la correspondance.

    Ce fonds témoigne de la vie et des activités d’un artiste et plus particulièrement de son expérience personnelle de la condition homosexuelle dans le Québec des années 1950 à 1980.

  • Fonds J. C. (APM22). – 1842-2008 – 0,37 m. de documents textuels.

    J. C. Cette artisane, active dans le Cercle des fermières, a commencé à tenir son journal à 74 ans. Le fonds se compose du journal et de correspondance entre 1969 et 2008. On trouve aussi le livre de compte de son aïeul Jean Cormier de 1851 à 1868.

  • Fonds Justine (APM27). – 0,06 m. de documents textuels.

    Le fonds contient le journal personnel de Justine, une jeune Gaspésienne alors âgée de 15 ans, rédigé quotidiennement sur des feuilles volantes recto verso pour l’année 1961; un cahier à spirale pour 1960 et deux carnets d’autographes et de poèmes de 1958 à 1964. On y retrouve aussi l’agenda de sa mère et son journal de voyage.

  • Fonds Gilberte La Roche Elliott (APM33). – 1922-1984 – 0,03 m de documents textuels.

    Gilberte Laroche est née à Montréal où elle a toujours vécu. Son père était syndicaliste. Dans cette autobiographie commencée deux ans avant sa mort, elle partage ses souvenirs, décrit le Montréal des années 1920 et 1930, son travail, puis sa vie de femmes mariée et de mère de quatorze enfants.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de Montréal, Édifice Gilles-Hocquart, 535, avenue Viger Est, Montréal, Québec, H2L 2P3. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de Montréal a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Famille Lévesque (P923). – 1798-1883. – 60 documents textuels.

    Ce fonds témoigne de la vie familiale et professionnelle d’une importante famille bourgeoise du Québec au XIXe siècle. À l’instar des correspondances des De Lorimier et des Papineau, il nous offre également une incursion particulière dans la vie en prison et en exil d’un patriote moins connu des Rébellions de 1837-1838, Louis Guillaume Lévesque.

    Le fonds comprend 60 lettres rédigées au Québec, aux États-Unis et en France entre le 8 février 1798 et le 30 décembre 1883. Les principaux correspondants sont Louis Guillaume Lévesque pour plus de la moitié des lettres, sa mère Mélanie Panet Lévesque, son père Louis Lévesque et son oncle François Lévesque. On retrouve également une lettre du Chevalier de Lorimier. La correspondance porte sur des sujets variés dont les affaires publiques, la vie de Guillaume Lévesque en prison et en exil et les préoccupations de la famille à la suite d’un décès ou de maladies.

  • Fonds Pierre Ayot (P905). – [1920] – 2001. – env. 3,2 mètres de documents textuels. – env. 10000 photographies. – env. 30 bandes magnétiques.

    Ce fonds témoigne essentiellement de la carrière de Pierre Ayot en tant qu’artiste, fondateur et animateur de l’Atelier Graff et professeur universitaire. Il comprend notamment des dossiers de projets de création et d’exposition, des demandes de subventions, des documents administratifs liés à son enseignement universitaire, des agendas et de la correspondance professionnelle et personnelle. Le fonds compte également trois carnets d’esquisses et des photographies, la majorité utilisée par l’artiste dans le cadre de projets de création ou le montrant à l’oeuvre. Le fonds compte enfin des documents audiovisuels et sonores ayant également servi à la production artistique.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de Québec, Pavillon Louis-Jacques-Casault, Cité universitaire, C.P. 10450, Québec, Québec, G1V 4N1. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de Québec a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Famille Gabriel Samson (P923). – 1736-1951. – 0,48 m de documents textuels.

    Ce fonds d’archives contient différents documents répartis dans trente dossiers qui témoignent des activités de la famille de Gabriel Samson, à Lauzon, dès l’époque du Régime français. Les chercheurs y trouveront plusieurs types de documents notariés (contrats, tutelles, donations, échanges, ventes, concessions de terre et baux, inventaires de biens, etc.), des extraits des registres paroissiaux de même que de la correspondance et des documents ayant trait aux activités militaires de certains membres de la famille Samson (nominations, attestations, etc.). Les documents couvrent plus de 200 ans d’histoire régionale de la seigneurie de Lauzon.

Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-L’Est, Université Bishop’s, Service d’archives, 2600, rue Collège, Sherbrooke (Québec), J1M 1Z7 www.etrc.ca

Le Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l’Est a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Frederick Simpson Coburn (P098). – 1870-1986. – 0,94 m de documents textuels. – 3 dessins. – env. 223 photographies. – 71 cartes postales. – env. 130 affiches. – 1 film.

    Le fonds témoigne de la vie personnelle et professionnelle de Frederick Simpson Coburn comme artiste du canton de Melbourne dans les Cantons-de-l’Est de 1870 à 2010.

    Il est composé de correspondance personnelle, des photographies, des dossiers sur les oeuvres de Coburn, des dossiers de recherche sur sa vie et des critiques ainsi que des documents portant sur la vie de sa conjointe, Malvina Scheepers.

  • Fonds de la famille Douglas-Bridgette (P185). – 1807-2006. – 0,96 m de documents textuels et autres documents.

    Le fonds témoigne de l’activité des membres de la famille Douglas du comté de Missisquoi et de la famille Bridgette du comté de Megantic et du comté de Compton de 1807 à 2006.

    Il est composé de correspondance, des actes de notaires, des diplômes, des journaux intimes, des documents militaires, des documents d’immigration, des documents religieux et des photographies.

  • Collection Bampton Home Children (P186). – 1868-2011. – 0,5 m de documents textuels. – 438 photographies. – 9 bandes magnétiques. – 6 vidéos.

    La collection témoigne de l’expérience des «Home Children» qui ont passé à travers les Cantons-de-l’Est de 1868 à 2011. Les «Home Children» sont des orphelins et des pauvres enfants anglais envoyés au Canada pour une nouvelle vie entre 1869 et 1948.

    Elle est composée des dossiers du Gibbs Home, une maison de distribution à Sherbrooke, de correspondance, des entrevues avec des «Home Children», des listes d’enfants immigrés, des dossiers sur les enfants et des dossiers de recherche sur l’histoire des «Home Children» au Canada.

Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdeleine, 1024, rue des Copains, Dolbeau-Mistassini, Québec, G8L 3N5 www.histoireetgenealogie.com

La Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdeleine a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Louis Coulombe (P254). – 1980-1995. – 1 m.l. de documents textuels. 50 photographies.

    Le fonds témoigne des recherches effectuées par les étudiants de Louis Coulombe, étant lui-même professeur au cégep de Saint-Félicien durant plusieurs années. Dans le cadre de leur cours d’histoire, les étudiants effectuaient des entrevues avec des personnes âgées du secteur et même de la région. Ces nombreux récits nous tracent un portrait de la vie quotidienne au Lac-Saint-Jean, des débuts de la colonisation des paroisses jusqu’en 1960.

    Le fonds est composé presque entièrement de Mémoires de personnes interrogées lors de ces entrevues. Des photographies du rehaussement des eaux du lac Saint-Jean, bien connu sous le nom Tragédie du Lac-Saint-Jean, en 1926, complètent ce fonds.

  • Fonds Michel Aubé (P257). – 1960-2010. – 2 m.l. de documents textuels. – 50 photographies.

    Le fonds témoigne de la vie du journal Nouvelles Hebdo depuis sa première publication en 1998. Le fonds porte le nom du donateur, M. Michel Aubé, éditeur et fondateur de ce journal. Cet hebdomadaire couvre l’ensemble de la MRC de Maria-Chapdelaine, soit tout le Haut du Lac.

    Le fonds est composé surtout de journaux reliés depuis sa fondation. Des photographies de divers événements marquants de la ville de Dolbeau s’ajoutent à ce fonds.

  • Fonds Association québécoise des Loisirs folkloriques du Lac-Saint-Jean (P258). – 1970-2013. – 2 m.l. de documents textuels. – 10 cassettes audio. – 10 vidéocassettes.

    Le fonds témoigne des activités de cette association au fil des années ainsi que de son fonctionnement général. Le mandat principal de cet organisme est de préserver notre folklore par l’organisation d’activités musicales et dansantes.

    Le fonds est composé de documents textuels en lien avec le fonctionnement de cette association: procès-verbaux, horaire des activités, finances, listes des membres. Des vidéocassettes et des cassettes audio de musiques et de danses folkloriques se rajoutent à ces documents.

Voici les plus récents ajouts aux fonds précédemment acquis par la Société d’histoire et de généalogie Maria-Chapdeleine.

  • Fonds Denis Trottier (P06). – 1915-2010. – 3 m. l. de documents textuels. – autres documents.

    Le fonds témoigne des activités de Denis Trottier comme député provincial dans la circonscription de Roberval, encore en fonction actuellement. Une autre partie du fonds concerne son père Marcel Trottier, industriel important dans le secteur de Dolbeau.

    Le fonds est composé des dossiers de M. Trottier à titre de député ainsi que plusieurs autres documents concernant les grands dossiers qu’il a défendus. Beaucoup d’autres documents touchent à l’écologie, le député étant un grand environnementaliste. Le fonds est complété par des dossiers de son père en lien avec son entreprise et la bataille pour la sauvegarde du boulevard Wallberg.

  • Fonds Domtar (P01). – 1926-2009. – 7 m.l. de documents textuels. – 3000 photographies. – 3000 négatifs. – 1000 diapositives.

    Le fonds témoigne des activités de l’usine à papier, fondatrice de la ville de Dolbeau, omniprésente dans la communauté de 1927 à 2009, année de sa fermeture.

    Le fonds est composé de plusieurs documents administratifs et financiers, mais surtout de documents iconographiques en lien avec la construction, les employés, les départements et les événements, par exemple.

  • Fonds Camil Mimeault (P247). – 1930-1980. – 20 cm de documents textuels. – 30 photographies.

    Le fonds témoigne de la vie de M. Camil Mimeault, maire de la ville de Dolbeau dans les années 1960.

    Le fonds est composé de documents personnels tels que les photographies et des lettres, en lien avec les chantiers, l’usine et ses implications professionnelles.

Université laval, Division des archives, Pavillon Jean-Charles Bonenfant, 2345, allée des Bibliothèques, Université Laval, Québec, Québec, G1V 0A6 www.archives.ulaval.ca/

La Division des archives de l’Université Laval a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Joseph-Ernest Grégoire (P136). – 1702-1993, surtout 1934-1960. – 3,46 m de documents textuels. – 392 documents iconographiques. – 5 documents cartographiques.

    Le fonds porte principalement sur la carrière politique de Joseph-Ernest Grégoire. Tout d’abord comme maire de la ville de Québec, entre 1934 et 1938. Ensuite comme député provincial, alors qu’il participe à la naissance de l’Action libérale nationale et à l’avènement du parti de l’Union nationale. Enfin, comme candidat de l’Union créditiste lors des élections provinciales et fédérales, en 1945 et 1948. Ce fonds témoigne également de l’enseignement de Grégoire, comme professeur à l’Université Laval et à l’Académie commerciale, dans les années 1930.

  • Fonds Philippe Hamel (P160). – 1913-1962, surtout 1930-1944. – 6,33 m de documents textuels. – 25 documents iconographiques. – 2 objets.

    Ce fonds porte principalement sur la carrière de Philippe Hamel comme député de Québec-Centre à l’Assemblée législative du Québec entre les années 1935 et 1939. Les documents témoignent surtout du combat acharné de Philippe Hamel contre les trusts de l’électricité et contre d’autres injustices sociales qu’il constate dans l’industrie du textile et celle du bois, puis dans l’agriculture. Le fonds démontre, également, la participation de Philippe Hamel dans la formation de nouveaux partis politiques qui foisonnent à cette époque: l’Action libérale nationale, l’Union nationale, le Parti national et le Bloc populaire canadien. Les documents témoignent, aussi, de l’engagement de Philippe Hamel dans les élections municipales de la ville de Québec en 1934.

Ville de Lévis, Secteur des Archives privées, 959, rue de l’hôtel-de-Ville, Saint-Jean-Chrysostôme (Québec), G6Z 2N8 www.archiveslevis.com

  • Fonds Joseph-Elzéar Bernier (CL01). – 1864-1934. 6,4 mètres linéaires de documents textuels. – 5757 photographies. – 340 cartes et plans.

    Ce fonds porte sur la vie professionnelle et personnelle de Joseph-Elzéar Bernier. L’ensemble de la documentation témoigne des différentes activités de Bernier en tant que capitaine au long cours, officier de port à Lauzon, gouverneur de la prison de Québec et explorateur de l’Arctique.

    Le fonds se constitue de correspondances, de documents administratifs, de journaux personnels et de bord, d’albums de photographies, des scrapbooks, de plans de navires, des cartes maritimes, d’articles de presses et de revues, de livres publiés et des distinctions diverses.

Parties annexes